Filière cacao: Le Ghana et la Côte d’Ivoire arrêteront les ventes à partir d’octobre prochain

Le Cacao au CamerounLe Cacao au Cameroun

Annonces

Partagez!

A partir d’octobre prochain, le Ghana et la Côte d’Ivoire arrêteront les ventes de cacao pour la saison 2020/2021. Cela dans l’attente d’un accord avec les industriels sur un prix minimum garanti aux producteurs.

Les deux pays envisagent de fixer un tarif plancher de 2 600 $, la tonne de cacao. Soit plus d’un milliard et demi de FCFA.

Dans le cadre de cette initiative, les deux nations entendent appliquer un mécanisme différentiel pour compenser le manque à gagner pour les producteurs.

« Je m’attends à ce que les négociations autour du prix minimum se poursuivent durant les prochaines semaines. Cela sera fixé en fonction du niveau des cours du cacao du moment », estime Cole Martin, analyste principal de Fitch Solutions.

Selon l’agence ecofin, , la Côte d’Ivoire et le Ghana vendent près de 80% de leur récolte principale avant le début de chaque campagne.  Les exploitants de cacao ne perçoivent que 2% de la manne financière générée annuellement par l’industrie mondiale du cacao qui s’établit à 120 milliards $, soit près de 70 000 milliards de FCFA. 

Selon l’AFP, sur les 100 milliards de dollars que représente le marché mondial du chocolat, seulement 6 milliards reviennent aux agriculteurs.

Lire aussi Ghana : Des déchets de cacao pour produire de l’électricité

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Filière cacao: Le Ghana et la Côte d’Ivoire arrêteront les ventes à partir d’octobre prochain"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*