Le financement des entreprises : une question cruciale

finance

Ads

Partagez!

Le financement des entreprises est une question cruciale pour un continent inscrit dans un sentier de croissance ininterrompue depuis plus d’une décennie.

La croissance africaine, sa durabilité, sa solidité et son indépendance progressive vis-à-vis des ressources issues du sol, s’accompagne d’une profonde transformation des économies : élargissement de la base de la classe moyenne, émergence de nouveaux entrepreneurs, jeunes et diplômés qui transforment progressivement l’appareil productif, de plus en plus orienté vers les nouvelles technologies, engendrant un besoin de financement important des entreprises. Cette situation identique à bien des égards à celle de nombreux pays émergents dans leur phase de décollage, ne peut perdurer sans la mise en place d’un environnement favorable à la captation de l’énergie domestique et internationale et sa canalisation vers les entreprises. Il s’agit là de l’un des plus grands défis de l’Afrique pour les années à venir, afin de soutenir durablement l’effort de croissance nécessaire à l’émergence du continent.

Durant la dernière décennie de croissance africaine, les crédits bancaires au secteur privé en Afrique ont progressé rapidement. Cependant, une enquête de la banque mondiale auprès d’entreprises africaines sur les conditions d’accès aux financements note, pour sa part, que la difficulté d’accéder au financement bancaire affecte un tiers des grandes entreprises d’Afrique : ce sont les petites entreprises qui ont le plus de difficultés à accéder au crédit bancaire. Près de la moitié estime que le difficile accès au financement externe constitue un obstacle majeur à son développement.

Dans les pays matures, les grandes entreprises se financent essentiellement sur les marchés financiers, le crédit bancaire ne représentant qu’une proportion marginale de leurs financements.

Par ailleurs, dans le monde, il est plus compliqué d’apporter des financements aux petites entreprises qu’aux grandes, qui peuvent également avoir accès aux marchés de capitaux. Pour ce qui est des grandes entreprises, celles-ci ont plus facilement accès aux financements de court terme et de détail, qu’aux financements longs pour leurs investissements, bornés, en outre, en générale à sept ou huit ans.

Les structures financières du secteur bancaire en Afrique restent fragiles et étroites, limitant d’autant la capacité de prise de risque sur le long terme pour les banques.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Le financement des entreprises : une question cruciale"

Laisser un commentaire