France : Un an de prison avec sursis requis contre Booba et Kaaris

Annonces

Partagez!

Un an de prison avec sursis requis contre Booba et Kaaris. Le procureur du tribunal correctionnel de Créteil a requis jeudi une peine de huit mois de prison ferme à l’encontre de neufs autres prévenus impliqués aussi dans la rixe du 1er août. Le procès a été renvoyé au 9 octobre où le verdict final est attendu.

Les rappeurs Booba et Kaaris se sont rendus à la barre du tribunal correctionnel de Créteil jeudi dernier. Après deux heures de débat, le procureur a requis à l’encontre des deux rappeurs, une peine d’un an de prison avec sursis.

Pour les autres prévenus, proches des deux rappeurs, le procureur a requis huit de prison ferme. L’affaire a été renvoyée au 9 octobre où  le verdict final est attendu. Booba et Kaaris ont tous été reconnu coupable de violence, même si les deux camps se rejettent la responsabilité du déclenchement de la bagarre.

Booba affirme que c’est Kaaris qui a provoqué la bagarre, tandis que ce dernier dit le contraire.

Par ailleurs, le tribunal correctionnelle a levé le contrôle judiciaire auquel les deux rappeurs étaient soumis. Ils peuvent donc quitter le territoire français s’ils le veulent. Booba quant-à-lui a regagné la ville de Miami en Floride où il vit. Toutefois, les deux rapports risquent d’aller jusqu’à dix ans de prison ferme et une amende de 100.000 euros chacun.

LIRE AUSSI  France : Une sénégalaise arrêtée à Paris avec 400 milles euros autour de ses parties intimes

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire