Gabon : Atmosphère délétère à Socoba Moanda

Ads

Partagez!

C’est un climat social délétère qui gagne les esprits des agents en poste de la Société spécialisée en construction et de bâtiments (SOCOBA) à Moanda.

Un mécontentement au sens propre du terme. Une atmosphère d’une montée en puissance de réclamations multiformes.

Au lieu d’être à l’écoute des syndicalistes venus présenter leur cahier de charges, c’est le mutisme qui a fait dégénérer ce climat social délétère au sein de cette grande société ;

Et pourtant  le savoir-faire devrait donner plus de transparence, quand on sait que la pandémie de covid-19 a secoué beaucoup de sociétés.

Il s’agit d’un grand acteur qui  possède une réputation himalayenne, à elle seule capable de résoudre les sempiternelles doléances et se mettre à l’abri de critiques.

On semble s’accorder cependant, sur le fait que les syndicalistes pourraient s’asseoir à la même table des négociations.

La perspective est de conjuguer ensemble et de faire baisser les ambitions corporatrices ne cadrant pas avec les moyens actuels de SOCOBA.

LIRE aussi: L’Etat doit 250 milliards au secteur du BTP

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Gabon : Atmosphère délétère à Socoba Moanda"

Laisser un commentaire