Gabon : Bagarre entre ABC et Jean Ping

Jean Ping et Alexandre Barro ChambrierJean Ping et Alexandre Barro Chambrier
Partagez!

Les mots prononcés ces derniers jours par certains acteurs politiques de la galaxie Jean Ping suscitent des réactions en sens divers.

Le leader incontesté  de l’opposition radicale est considéré comme un égoïste par le clan ABC. Il lui est reproché de jouer à un double jeu pour court-circuiter Alexandre Barro Chambrier dans sa détermination de se constituer un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale.

Conscient du fait que la politique de la chaise vide n’a jamais payé, le Rassemblement Héritage et Modernité (RHM), un des partis politiques structurés dans l’opposition dite radicale, est sous pression de ses membres, cadres et sympathisants. Ces derniers exigent à leur leader, Alexandre Barro Chambrier de quitter la Coalition pour la Nouvelle République (CNR), dirigée par Jean Ping. Motif : Une situation de trahison instrumentée contre leur formation politique. Selon eux, il ne sert à rien de continuer à évoquer et soutenir une présidence non encore effective de l’homme d’Omboué qui ne va pas leur apporter un appui considérable aux élections législatives qui vont être organisées dans les prochains jours au Gabon.

N’eût été la médiation de certains sages dans ce parti qui jouent à l’apaisement et militent encore pour le maintien du RHM dans la coalition, les événements auraient pris une autre tournure dans le camp de Jean Ping. Deux ans après l’élection présidentielle de 2016, le Rassemblement Héritage et Modernité avec ses membres qui croupissent dans les geôles du Gros Bouquet, a décidé de bouger les lignes sur sa position qui consiste à ne pas aller aux législatives de 2018. Politiquement, le parti cher à ABC estime que cette position n’est plus envisageable et acceptable surtout que le gouvernement gabonais a promis des élections “transparentes” aux prochaines législatives. ABC n’entend pas louper cette opportunité pour conquérir l’Assemblée nationale.

Au mépris des accords politiques tacites existants qui voudraient que cette coalition offre un espace de liberté à tous les partis politiques qui se sont prononcés pour participer aux législatives, une cabale souterraine est menée contre ABC. Une consigne est donnée aux populations de Port-Gentil pour ne pas aller aux élections législatives, alors que le Rassemblement Héritage et Modernité compte beaucoup sur la province de l’Ogooué-maritime pour se faire un nombre important des élus. Une démarche contraire qui tranche avec le soutien qu’il a toujours manifesté.

Malgré sa popularité, ABC avait décidé de soutenir Jean Ping à la présidentielle de 2016, pour donner à ce dernier une chance de devenir président de la République.

Selon certaines indiscrétions, Alexandre Barro Chambrier qui aura tout sacrifié dès les premières heures de sa vie d’opposant pour soutenir Jean Ping vient d’apprendre comme leçon que l’homme d’Omboué n’est prêt à rien lui céder. Cette attitude est vécue par  la majorité des membres de RHM comme de l’égoïsme politique.

Cette manipulation est orchestrée jusque dans les rangs du RHM où le Secrétaire national du rassemblement aurait reçu les consignes pour faire échouer son parti dans la province de l’Ogooué-maritime. Une cabale sans précédent est montée contre ABC, prétextant que sa position pro-élections législatives est une trahison contre Jean Ping.

Comme quoi, les accords politiques consentis et la collaboration franche et sincère entre RHM et Jean Ping sont à redéfinir comme la règle de base de cette union politique. Malgré tout l’effort de soutien du camp ABC, il semble que le vieux briscard ne soit pas prêt à lui renvoyer l’ascenseur. La situation est tellement tendue que les deux hommes ne se sont pas rencontrés depuis qu’ABC est rentré de la Côte d’ Ivoire et depuis qu’il a eu les preuves concordantes du double jeu de Jean Ping.

La cabale brodée contre les pro-législatives vise à affaiblir RHM qui croit que le pouvoir se gagne dans les institutions et non dans la rue.

LIRE AUSSI  Gabon : 2018, une année de cohésion et de réalisations

Comments

commentaires

Actualité africaine

SHARE TWEET PIN SHARE

6 Trackbacks & Pingbacks

  1. Législatives 2018 au Gabon : Vers l’élection du CGE - Africtelegraph - Toute l'actualité africaine
  2. Législatives 2018 au Gabon : Vers l’élection du président du CGE - Africtelegraph - Toute l'actualité africaine
  3. Législatives 2018 au Gabon : Vers l’élection du président du CGE - Dworaczek-Bendome
  4. Gabon : Simple suspension de Michel Menga M’Essone - Africtelegraph - Toute l'actualité africaine
  5. Gabon : Simple suspension de Michel Menga M’Essone - Dworaczek-Bendome
  6. Législatives 2018 au Gabon : Severin Pierre Ekomie gonflé à bloc - Africtelegraph - Toute l'actualité africaine

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher