Législatives 2018 au Gabon : Severin Pierre Ekomie gonflé à bloc

Ekomie, Taye et AsseleEkomie, Taye et Assele
Partagez!

Face au 2ème tour des législatives qui s’annonce à grands pas, le jeu des alliances sera déterminant. Aussi l’alliance PDG-CLR et populations des Akebés promet-elle une déculottée à l’ancien député Alexandre Barro Chambrier.

 Quand il s’agit de se mettre ensemble pour terrasser un adversaire commun qui se dresse sur leur chemin, la cohésion n’a jamais fait défaut aux formations membres de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence (MRSE).

Cela s’est encore vérifié le samedi lors de la sortie du candidat du PDG, Severin Pierre Ekomie, en course pour le second tour des législatives du 27 octobre prochain.

A l’occasion de cette sortie au Centre social d’Akebé qui a refusé du monde, Severin Pierre Ekomie qui se prépare avec détermination à terrasser Alexandre Barro Chambrier au 1er siège du 4ème arrondissement de Libreville a reçu le soutien de taille de la part des autres formations politiques de la Majorité républicaine et sociale pour l’Emergence (MRSE), dont le Centre des Libéraux Réformateurs (CLR) de Jean Boniface Assele.

Le candidat du PDG ne pouvait que sortir « dopé à bloc » d’une telle déclaration d’amour et de solidarité de la part du CLR, dont la candidate Patricia Carlie Taye, épouse Zodi, est arrivée en 3è position.

« C’est mon fils au même titre que le président Ali Bongo Ondimba. Les gens ont épilogué dans tous les sens. Le PDG est un parti ami ; et Mike étant le candidat de la majorité au 1er siège, il est de facto également le candidat du CLR », a lâché le patriarche Jean Boniface Assele qui a personnellement effectué le déplacement d’Akebé. C’est dire !

C’est dans la tradition bantoue que la Céleriste Patricia Carlie Taye, l’organisatrice de la causerie, est allée puiser la métaphore pour appeler le soutien des populations d’Akebe en faveur de Mike.

« Mike est mon petit frère. Face à la rudesse du combat, il est bien normal que je laisse la place à mon petit frère pour se lever et aller défendre l’intérêt du village. Il a toute ma bénédiction ; je vous demande d’en faire autant ».

Autant en ont fait d’autres membres influents et personnalités politiques du PDG et du CLR issues des ethnies représentatives dans les Akebé qui ont appelé à une mobilisation tous azimuts pour mettre Barro Chambrier à genou le 27 octobre prochain. On peut citer Maxime Ngozo Issondout et Sikout Inguendza.

Avec le candidat Séverin Pierre Ekomie, les populations du 1er siège du 4ème arrondissement veulent tourner la page des représentants froids et distants vivant loin des mapanes.

Tout Akebé réclame et aspire à une nouvelle ère riche en transformations et en innovations.

« Mes mamans vont avoir droit à des moulins modernes pour transformer le manioc ; l’accès à l’eau doit devenir une réalité pour nos mamans et nous y allons travailler en concertation avec les cellules de base », voilà le credo du candidat des mapanes  Mike, qui n’est pas né avec une cuillère en or dans la bouche.

De la mobilisation monstre et enthousiaste qui a été notée autour du candidat Séverin Pièrre Ekomie, sans doute, un air nouveau souffle-t-il déjà sur le 1er siège du 4ème arrondissement de Libreville.

Bien entendu, cela passe par la détermination avec laquelle les uns et des autres se lèveront le 27 octobre prochain pour changer l’histoire. Ça promet !

LIRE AUSSI  Gabon : Bagarre entre ABC et Jean Ping

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*