Gabon / CDC : Herman-Régis Nzoundou Bignoumba hérite d’une société viable

Herman-Régis Nzoundou Bignoumba hérite d’une société viableHerman-Régis Nzoundou Bignoumba hérite d’une société viable

Annonces

Partagez!

Le nouveau directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) a pris officiellement ses fonctions le mardi 10 octobre 2017.

Promu à ce poste au terme du conseil des ministres du jeudi 28 septembre dernier, Herman-Régis Nzoundou Bignoumba a été installé dans son fauteuil de DG par le secrétaire général adjoint du ministère de l’Economie, Jean Frédéric Ndong Ondo.

La passation des charges à la CDC entre le directeur général sortant et entrant vient de donner une formidable occasion de magnifier la politique du président Ali Bongo Ondimba qui, dans un mélange subtile de générations, fait la place aux jeunes tout en permettant aux moins jeunes de jouer leur partition. C’est tout le sens que l’on peut donner à ce passage de relais entre deux générations, aussi entre un banquier chevronné et un jeune sémillant cadre qui a, jusqu’à ce jour, évolué dans le secteur des assurances et de banque.

Le remplaçant de M. Alain Ditona Moussavou, administrateur directeur général sortant, hérite d’une société viable. Il lui revient d’y apporter seulement une touche personnelle d’innovation et de renforcement de capacités. « Vous aurez besoin de la fougue de la jeunesse, des compétences managériales acquises dans vos anciennes fonctions où vous étiez en contact permanent avec la ressource humaine », a souhaité Jean Frédéric Ndong Ondo.

Le choix du nouveau DG Herman-Régis Nzoundou Bignoumba a été validé au cours de la réunion du conseil d’administration qui s’est tenue le même jour. L’occasion pour le secrétaire général adjoint du ministère de l’Economie de lui transmettre des encouragements parce que les fonctions qui lui sont destinées requièrent beaucoup de qualités, d’abnégation, de coaching, de probité, de disponibilité, d’exemplarité, et de fidélité.

Etre à l’écoute des collaborateurs, former une équipe capable d’affronter les défis à relever, celui d’être un bras séculier du gouvernement dans la mise en place du nouveau Plan de relance économique, tel est le souhait de la tutelle qui lui a été adressé par Jean Frédéric Ndong Ondo.

Le SGA a, au nom du ministre Régis Immongault, adressé des éloges appuyées à M. Alain Ditona Moussavou, administrateur directeur général sortant, qui a surtout fait implanter durablement la Caisse des dépôts et consignations (CDC) dans le Gabon et qui a réussi à donner corps à un projet gouvernemental d’envergure.

A en croire le rapport d’activités du dernier exercice, Alain Ditona Moussavou, laisse sur le plan financier une image respectable d’une institution de référence. Sur le plan managérial, il a su tisser autour de lui une équipe de jeunes cadres dynamiques. Et sur le plan politique, il a su appuyer le gouvernement dans les différents secteurs de l’économie.

En un mot, il laisse une société viable à la satisfaction du ministre de l’Economie, de la prospective et de la programmation du développement durable.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon / CDC : Herman-Régis Nzoundou Bignoumba hérite d’une société viable"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher