Gabon : ce qui va changer avec le retour d’ABO

Annonces

Partagez!

Le retour du numéro Un gabonais va accélérer les réformes après 5 mois d’absence.

Requinqué par ses médecins, après une longue convalescence, Ali Bongo rentre à Libreville officiellement ce Samedi. Des consultations sont prévues à son domicile dès Dimanche matin. Elles porteront essentiellement sur l’état d’avancement des réformes économiques, et des investissements directs étrangers.

L’agenda présidentiel est chargé. Sur le plan politique, l’opposition s’est cantonnée à réclamer la vacance du pouvoir. Le Chef de l’Etat rentre dans un climat plutôt apaisé puisque son retour met définitivement fin à cette polémique.

En outre, on attend la reprise des traditionnels conseils des ministres hebdomadaires. Ce sera l’occasion, pour le Chef de l’Etat, de juger les premiers résultats du gouvernement.

Gabon : Les nouveaux ministres et la politique des résultats font monter l’adrénaline.

Ensuite, la Cour Constitutionnelle va fixer une date pour sa rentrée. Cette dernière aurait dû avoir lieu depuis le mois janvier. Elle a été reportée dans l’attente du retour du Président de la République.

Sur le plan économique, le retour d’Ali Bongo, rassure un peu plus les investisseurs. Les projections de croissance 2019 de la Banque Mondiale pour le Gabon sont encourageantes. Mais toujours très loin des 6% enregistrés jusqu’en 2013. Le Chef de l’Etat y portera une attention particulière.

Des visites surprises en Avril sont prévues sur le terrain. Afin de vérifier par lui-même, l’état d’avancement des grands chantiers : il s’agira entre autres de s’assurer de la bonne reprise des travaux de la route PK5-PK12, du fonctionnement de l’hôpital de la Mère et de l’Enfant Jeanne Ebori, ou encore de l’avancée des chantiers des filières de professionnalisation de l’éducation nationale.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Gabon : ce qui va changer avec le retour d’ABO"

Laisser un commentaire