Gabon-Code du travail : Gouvernement et syndicats se concertent avant la plénière

Ads

Partagez!

La ministre de l’Emploi et les confédérations syndicales ont discuté des modalités de cette rencontre au cours d’une réunion mercredi dernier.

La ministre gabonaise de l’Emploi, Madeleine Berre, a rencontré les représentants des syndicats des secteurs privés et parapublics le 29 janvier dernier dans son cabinet à Libreville. Au menu des échanges, la plénière tripartite sur la reforme du Code du travail convoquée le 3 février prochain.

A l’issue de cette rencontre, il a été convenu que 15 syndicats autonomes et 12 confédérations syndicales sur les 17 que compte le pays participeront à cette plénière. «C’est une plénière qui va devoir entériner les débats et permettre que toutes les parties puissent adopter un Code du travail qui va règlementer le travail dans notre pays», a déclaré Léon Mebiame Evoung, président de l’entente syndicale des travailleurs du Gabon.

La récente grève menée par les travailleurs a également été abordée au cours de cette rencontre qui a permis de lever toute équivoque. «Certaines organisations syndicales ont cru que le gouvernement était en train de finaliser le Code du travail aux fins de l’envoyer au Parlement sans les consulter», a relaté Léon Mebiame Evoung

«Ils ne savaient pas qu’il y aurait d’abord une plénière. Donc, ils ont lancé un préavis», a ajouté le président de l’entente syndicale des travailleurs du Gabon. Aujourd’hui, tous les malentendus ont été aplanis. En rappel, les travailleurs ont observé une grève du 23 au 27 janvier dernier pour revendiquer notamment la prise en compte de leurs amendements dans la réforme du Code du travail.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire