Gabon : Comment revigorer les recettes minières ?

fiscalité minièrefiscalité minière

Annonces

Partagez!

La problématique, qui entre en droite ligne avec une volonté plus générale affirmée de la part du gouvernement gabonais à renflouer « de manière douce et significative » l’assiette des recettes fiscales, est d’actualité pour Tony Ondo Mba, l’actuel patron des Mines qui s’en est fait l’écho.

L’adresse du chef de gouvernement, Julien Nkoghe Bekalé, lors sa déclaration de politique générale du 26 février dernier devant les députés n’a rien perdu de son écho. Avec en prime une ligne de démarcation entre les années 2018 et 2019 clairement définie.

Si 2018 a été fortement marquée du sceau de l’optimisation des dépenses publiques, l’actuel exécutif dirigé par Julien Nkoghé Bekale a fait passer son curseur sur un axe différent tout aussi stratégique : l’augmentation des recettes fiscales en  2019.

C’est donc se faisant l’écho de cette nouvelle donne qu’il convient de replacer la récente annonce du nouveau ministre des Mines, Tony Ondo Mba, quant à sa volonté de renflouer les caisses et de faire participer son département à l’effort collectif d’optimisation des recettes de l’Etat.

Pour atteindre cet objectif, outre le recours à un mécanisme de recouvrement plus efficace des recettes fiscales dans le secteur, le nouveau patron compte surtout s’appuyer sur la mise en place d’une fiscalité minière souple et plus adaptée.

Cette volonté de bien faire et de sortir de schémas battus qui anime le nouveau ministre en charge du secteur minier a récemment été au menu des fructueux échanges lors d’une séance de travail qui a réuni autour de Tony Ondo Mba les membres de son cabinet et d’autres responsables majeurs de son département.

Occasion pour la direction du cadastre minier et des affaires économiques d’éclairer la lanterne des uns et des autres sous forme d’un état des lieux de la politique fiscale minière appliquée au Gabon.

La question sur comment procéder en vue de franchir un cap majeur vers l’optimisation des recettes minières a été évoquée avec insistance et a fortement nourri les débats.

Des propositions   pertinentes destinées à rendre plus optimal le recouvrement des recettes fiscales dans le secteur ont été évoquées et soumises à l’appréciation du ministre.

La prise en compte de certains écueils et pesanteurs spécifiques qui plombent le secteur a également fait l’objet d’intenses discussions.

La balle est donc dans le camp de Tony Ondo Mba, ministre en charge de la Valorisation et de l’Industrialisation des ressources minières, de qui l’on devrait attendre dans les toutes prochaines semaines l’annonce d’importantes mesures visant à maximiser l’apport annuel de ce secteur dans le budget de l’Etat.

LIRE AUSSI Mines au Gabon : Tony Ondo Mba prend les commandes

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Gabon : Comment revigorer les recettes minières ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher