Gabon : Des rumeurs d’Ebola à Port-Gentil

Ads

Partagez!

Le décès du capitaine d’un bateau secouru au large des côtes gabonaises fait courir le bruit de l’arrivée de la maladie dans le pays, alors que des échantillons prélevés sur le navire et l’équipage sont en cours d’analyses.

Le décès du capitaine d’un bateau secouru la semaine dernière au large des côtes gabonaises fait courir le bruit de la présence du virus Ebola au Gabon, notamment à Port-Gentil, la capitale économique du pays. Ce que ne confirme ni n’infirme le gouvernement pour le moment. Dans un communiqué publié lundi, le ministère de la Santé indique que les prélèvements effectués sur ledit navire et sur les membres de l’équipage ont été envoyés pour analyses au Centre international de recherches médicales de Franceville (CIRMF).

Les résultats du CIRMF préciseront l’origine infectieuse ou non des troubles dont souffre l’équipage de ce bateau, selon les autorités sanitaires. En attendant, «la coordination multisectorielle présidée par le gouverneur de la province de l’Ogooué Maritime (…) a le contrôle de la situation», assure le ministère de la Santé. Le Sandra Tide, un bateau servant à approvisionner les plateformes pétrolières, est parti de Douala (Cameroun) le 21 octobre dernier à destination de Pointe-Noire (Congo) avec 8 personnes à bord.

Le 24 octobre, il a émis des signaux de détresse au large des côtes gabonaises. D’où l’intervention des autorités maritimes qui a permis d’évacuer le capitaine du navire et son adjoint qui se trouvaient dans une situation sanitaire critique.

Le capitaine est décédé, et son second se trouve dans le coma à l’hôpital de Ntchengue où il est interné. Trois autres membres de l’équipage ont été hospitalisés pour des symptômes divers (hoquet, fatigue et diarrhée). Ils ne présentent cependant aucune fièvre, précise le ministère.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Des rumeurs d’Ebola à Port-Gentil"

Laisser un commentaire