Gabon : Des trafiquants d’ivoire pris en flagrant délit

Partagez!

Trois trafiquants d’ivoire présumés ont été appréhendés à Oyem au Nord du   Gabon.

AVOME Delali et NDIFFO Hugues, respectivement togolais et camerounais,  ont été pris en flagrant délit de vente d’ivoire dans un motel à Oyem, située dans la  province  Woleu-Ntem au Nord du Gabon.

L’opération, menée par la Direction générale des recherches avec la participation de l’ONG Conservation Justice, a eu lieu grâce à une information anonyme sur l’imminence d’une transaction illégale d’ivoires.

« L’équipe surprendra les nommés AVOME Delali et NDIFFO Hugues en flagrant délit de vente d’ivoire », selon un communiqué de l’ONG.

Lire aussi : Trafic d’ivoire au Gabon : Les arrestations se poursuivent

Interrogés, ils donneront le nom d’une dame, madame MOUGHOLA Coth Flore qui leur aurait remis le sac contenant « la marchandise ». Elle sera à son tour interpellée.

« Questionnée à son tour, elle dira avoir agi sur instruction de son mari et n’aurait pas pris connaissance du contenu du sac », indique le communiqué.

Les trois présumés trafiquants ont été placés en garde à vue en attendant la suite de la procédure.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*