Gabon : Engouement autour de la journée citoyenne

journée citoyenneLes habitants de Louis à pieds d'oeuvre

Annonces

Partagez!

Comme tous les premiers samedi du mois, les gabonais sont invités à participer activement à la journée citoyenne. Celle-ci consiste à faire participer les populations locales à l’embellissement de leur quartier.

La journée citoyenne a été décrétée par le Chef de l’Etat Ali Bongo en 2016. Elle a pour vocation de responsabiliser les citoyens dans la propreté de leur quartier et d’accompagner les mairies d’arrondissement dans leur tâche d’amélioration de la qualité de vie des concitoyens.

Ce samedi, nos équipes ont sillonné la ville à la rencontre de  ces jeunes qui agissent pour leur quartier. On note par exemple la présence du mouvement AJEV à Okala. Ou encore une forte mobilisation des jeunes dans les quartiers de Louis, Glass, Plaine Orety. Même à Port Gentil, la journée citoyenne a pris.

A Louis, les jeunes étaient à pied d’oeuvre pour apporter leur soutient : nettoyage de lits de rivière, bétonnage de trous, installation de petites passerelles piétonnes…

« Nous apportons notre contribution pour embellir notre quartier. C’est un moment d’échange et de partage entre les jeunes de Louis. Avec très peu de moyen, on peut faire beaucoup, il suffit d’avoir la volonté » a déclaré Charles.

journée citoyenne

Selon lui, la journée citoyenne doit permettre aux habitants d’un même quartier de s’entraider pour apporter des solutions à des problèmes qui ne pourront jamais être résolus par la mairie mais uniquement par l’entraide citoyenne:

« Quand les gens jettent des pneus de voiture dans ce coin là, vous pensez que la mairie ou Averda pourra venir les chercher un jour? C’est le but de la journée citoyenne, on fait ce que les autres ne peuvent pas faire » ajoute-t-il. « Ne demande pas ce que mon pays peut faire pour moi, mais ce que je peux faire pour mon pays. » 

LIRE AUSSI : « La jeunesse ivoirienne ne doit pas se lancer à l’aventure », Alassane Ouattara

Au Rwanda, la journée citoyenne est obligatoire depuis une dizaine d’années. Instaurée par Paul Kagamé, elle a permis de faire de Kigali, la capitale la plus propre d’Afrique.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Gabon : Engouement autour de la journée citoyenne"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher