Gabon : Eric Dodo Bounguendza appelle les nouveaux élus à l’autodiscipline

Le SG du PDG entouré de Brice Laccruche Alihanga et Emmanuel Issoze NgondetLe SG du PDG entouré de Brice Laccruche Alihanga et Emmanuel Issoze Ngondet

Annonces

Partagez!

Les retrouvailles ne pouvaient qu’être belles pour fêter la fabuleuse moisson glanée par les nouveaux élus du PDG lors des joutes électorales (législatives couplées aux locales 2018) d’octobre dernier.

Devant des personnalités majeures représentant la crème du parti au pouvoir et des nombreux militants qui ont massivement effectué le déplacement de Radisson Blue, l’unique orateur du jour, le secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Eric Dodo Bounguendza, qu’entouraient Brice Laccruche Alihanga, le directeur de cabinet du « distingué camarade président » du PDG Ali Bongo Ondimba, et Emmanuel Issozé Ngondet, le Premier ministre, n’a pas boudé sa joie.

« Le Distingué camarade, par ailleurs président du parti, Ali Bongo Ondimba, et l’ensemble de militants sont fiers de vous pour avoir valablement défendu la bannière du parti en mettant à genoux l’opposition qui a mordu la poussière ; toutes nos félicitations », a-t-il déclaré dès l’entame.

La suite de son adresse de ce samedi 3 novembre s’est essentiellement articulé autour des axes majeurs comme le renforcement de la proximité avec les militants de base, l’autodiscipline, la cohésion, l’unité, le dialogue, le débat constructif et non les ergoteries stériles.

Aussi, a-t-il exhorté les nouveaux élus (députés et conseillers locaux) issus des récentes élections à faire preuve d’autodiscipline durant leurs mandats au risque d’encourir des sévères sanctions.

« Être élu national ou local ne signifie pas être un militant hors des règles ou qui foule au pied la discipline du parti ; vous savez quels mécanismes sont prévus pour ceux-là qui pourraient penser ou le croire », a averti M. Bounguendza non sans attirer l’attention des uns et des autres afin d’avoir le triomphe modeste et mesuré malgré cette majestueuse victoire du PDG.

Dans sa gibecière, 98 députés sur 143 sièges à pourvoir à la Chambre basse. Il a également remporté la majorité (plus de 90%) des 122 conseils locaux du pays.

Pour le secrétaire général du PDG, « Chacun doit s’astreindre à l’autodiscipline ; pour que la discipline collective puisse nous permettre de soutenir et d’accompagner dignement et honorablement la vision du distingué camarade président, celle d’accélérer la transformation de notre pays le Gabon ».

Le secrétaire général du parti promet mettre à la disposition des élus les moyens nécessaires pour aller remercier les militants de base qui ont rendu possible cette savoureuse victoire dès le week-end prochain.

Tout comme, promet-il de fructifier les échanges et consolider la mobilisation des militants à tous les échelons dans la perspective de mieux se préparer face aux défis qui  pointent à  l’horizon.

LIRE AUSSI  Gabon : Jean Ping, « le président élu », parle ce samedi

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher