Gabon : Gabriel Malonga Mouelet du PDG en difficulté devant la cour constitutionnelle

Gabriel malonga Moulet sur le terrainGabriel malonga Moulet sur le terrain
Partagez!

La victoire du candidat du PDG au premier siège du premier arrondissement de Libreville est contestée par son adversaire devant la haute juridiction du Gabon. En confrontant les différents procès verbaux, les voix de ce dernier pourraient diminuer bien qu’étant toujours vainqueur.

Dans le premier siège du premier arrondissement de Libreville, les chiffres du Centre Gabonais des élections issus des décomptes du vote donnent Gabriel Malonga Mouelet vainqueur avec 1963 voix, soit 51,86% des suffrages.

Seulement, son adversaire Dr Sandrine Itou –Y-Maganga qui est arrivée deuxième avec  395 voix, soit 14,93% des suffrages, conteste cette victoire. Elle a introduit à cet effet une requête auprès de la cour constitutionnelle pour réexaminer les procès verbaux (PV).

En comparant les différents procès verbaux, la cour constitutionnelle pourrait au terme de son verdict valider la première position du candidat du PDG mais avec des suffrages et des voix en moins.

En fait, ses voix pourraient diminuer compte tenu des informations contenues dans les PV de son adversaire. Ainsi, le candidat du PDG dans cette circonscription électorale obtiendrait 1225 des voix, soit 31,91% de suffrage. Ce qui ferait un gap de 738 voix fictives et le contraindrait au second tour.

Par ailleurs, d’autres candidats dans le même siège pourront voir également leur suffrages améliorés. Tel est le cas de Nicolas Nguéma. Ce dernier, arrivé 4e position avec 7,16% pour 271 voix recueillies, serait, selon les PV, arrivé en 3e position avec 473 voix et un pourcentage de 12,32%.

LIRE AUSSI  Gabon : L’opposition atomisée, la revanche s’envole en éclats

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Gabon : Gabriel Malonga Mouelet du PDG en difficulté devant la cour constitutionnelle"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*