Gabon : Jean Ping chahuté

Jean PingJean Ping rentre au pays

Annonces

Partagez!

Vendredi 27 juillet 2017 – L’opposant Gabonais Jean Ping est rentré au bercail. Il est arrivé mardi dernier à Libreville. Il a eu chaud parce qu’il a été chahuté par son peuple.

Accueilli par environ 300 adhérents, tous vêtus de jaune, et sandwich en main, Jean Ping n’était pas satisfait. Dans son discours d’arrivée, il a accusé le pouvoir en place d’avoir empêché ses militants de se rendre en masse à l’aéroport.

Pour sa part, le ministère gabonais de l’Intérieur avait prévenu mardi matin n’avoir reçu « aucune demande relative à la manifestation projetée » pour le retour de Jean Ping, contrairement à ce qu’avançait, d’après le ministère, un communiqué sur les réseaux sociaux. Les forces de l’ordre ont dispersé les petits groupes qui avaient arrachés les palmiers, à coup de gaz lacrymogène.

La majorité présidentielle s’est réjouie de l’échec de mobilisation de Jean Ping:

« Les Gabonais savent maintenant le comportement de Jean Ping. Il est venu uniquement pour parasiter le peuple gabonais » indiquent-ils.

En perte de vitesse au Gabon, et lâché par ses soutiens de l’opposition, le message du Sino-gabonais n’est plus compris. D’ailleurs, certains membres de son cabinet ont pris la décision de quitter sa coalition, tout en demeurant dans l’opposition. Le temps politique est passé: la présidentielle de 2016 est désormais bien derrière.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire