Gabon: La Cour constitutionnelle invalide la candidature de Chantal Myboto

les membres de courles membres de cour

Ads

Partagez!

La Cour constitutionnelle vient de rejeter la candidature de Chantal Myboto de l’Union Nationale (UN, opposition).

Dans le cadre des prochaines élections législatives et locales, la Cour constitutionnelle a rendu les décisions relatives aux contentieux électoraux. Chantal Myboto de l’Union nationale (UN) a vu sa chance se dissiper pour les législatives dont la campagne a débuté hier.

Figure féminine de premier plan à l’Union nationale, sa candidature a été invalidée au premier siège du premier arrondissement de Libreville. Selon la requête introduite par le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Gabriel Malonga Mouelet, le suppléant de l’intéressée serait un militant du parti au pouvoir.

Selon la Cour constitutionnelle qui a rendu son verdict pour la saisine introduite, le suppléant  de Chantal Myboto n’avait pas démissionné du PDG quatre mois avant, conformément à la loi.

A noter que la haut juridiction a validé dix-sept candidatures, trente-trois ont été invalidées tandis que neuf remplacements ont été opérés en ce qui concerne les législatives.

LIRE AUSSI  Contentieux électoral au Gabon : La réplique de la Cour constitutionnelle

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Gabon: La Cour constitutionnelle invalide la candidature de Chantal Myboto"

Laisser un commentaire