Gabon: La Cour constitutionnelle répond à ses détracteurs.

Membres de la cour constitutionnelle.Membres de la cour constitutionnelle.

Annonces

Partagez!

Dans un communiqué conjointement signé, les membres de la haute juridiction réagissent aux critiques et réaffirment leur soutien à la présidente, Marie Madeleine Mborantsuo.

Face aux multiples attaques dont elle fait l’objet, la cour constitutionnelle est enfin sortie de son silence. Dans une communication aux allures de motion de soutien, les 8 autres juges constitutionnels ont apporté des clarifications sur chacune des critiques dont leur institution ainsi que sa présidente font l’objet.

D’abord, la cour a dénoncé un acharnement politique de la part de certains opposants qui tentent de forcer la main aux membres en refusant de reconnaître que le président Ali Bongo Ondimba est en pleine capacité d’exercer le pouvoir.

Par la suite, la cour est revenu amplement sur la récente interprétation qu’elle a faite de l’article 13 de la constitution. Les membres de la haute juridiction ont assuré que cette décision ne découle pas de la volonté exclusive de la présidente. Car la cour constitutionnelle est une juridiction collégiale.

Par conséquent, la présidente ne décide pas seule, c’est le collège de juges qui a interprété l’article 13 de la constitution conformément à la requête du Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet. C’était donc une décision commune.

Et les membres de la collégialité ont précisé que la décision de la haute juridiction les engagent tous. Ils ont d’ailleurs profité de cette occasion pour réaffirmer leur soutien à la présidente de la cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo.

Les 8 juges constitutionnels ont par ailleurs prévenu que face à cet acharnement, menaces et attaques, la cour se réserve le droit de pouvoir ester en justice pour violences et voies de fait, menaces, outrage à magistrat et à juridiction.

LIRE AUSSI Gabon: Le président Ali Bongo va très bien

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

1 Comment on "Gabon: La Cour constitutionnelle répond à ses détracteurs."

  1. À la cour, c’est carnaval tous les jours ! …

Laisser un commentaire