Gabon : La lutte contre la corruption va s’intensifier

Brice Laccruche AlihangaBrice Laccruche Alihanga
Partagez!

D’après Brice Laccruche Alihanga, le Chef de l’État est déterminé à mettre fin à l’impunité. Il veut également assainir la gestion de la chose publique.

Le président Ali Bongo Ondimba est déterminé à mettre fin à l’impunité et à garantir la justice sociale. Ces maux, selon son Directeur de cabinet, Brice Laccruche Alihanga, choquent davantage les Gabonais.

Il explique que le chef de l’État a pris des dispositions pour rompre avec les anciennes pratiques. Dans son viseur, des prévaricateurs de la fortune publique. Il l’a dit dans une interview fleuve accordée à lundi à Jeune Afrique.

A l’en croire, les hautes personnalités impliquées dans les détournements de fonds publics vont rendre gorge. L’opération Mamba mis sur pied fait déjà son effet.

Mais Brice Laccruche Alihanga prévient qu’il faudra que les Gabonais soient patients. Car, le problème de la corruption date de plusieurs décennies aujourd’hui.

Par conséquent, il ne saurait être résolu en quelques mois. Il a invité les Gabonais à faire confiance à leur président. Car ce dernier est le garant de la justice.

LIRE AUSSI  Gabon / Brice Laccruche Alihanga : L’homme du président

Comments

commentaires

Actualité africaine

SHARE TWEET PIN SHARE

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Gabon : La lutte contre la corruption va s’intensifier"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher