Gabon: Le candidat malheureux Jean Ping très peu suivi par les Gabonais

Ads

Partagez!

LLe candidat malheureux à la présidentielle 2016 peine à mobiliser les foules. Ses multiples appels à manifester n’ont connu que des échecs depuis un temps.

C’est le cas de la mobilisation du 15 décembre à Nzeng-Ayong. Le candidat malheureux a été en difficulté. Raison pour laquelle il a changé le lieu de sa mobilisation qui s’est plutôt déroulée dans son quartier général des charbonnages.

Jean Ping ne draine plus des foules comme autrefois. Aujourd’hui, le chef de file de l’opposition gabonaise ne parvient plus à mobiliser même ses propres partisans.

Ces derniers temps, tous ses appels àmanifester connaissent un échec car n’étant plus écouté. Le « président élu » est désormais lâché par les Gabonais. Quand bien même son mot d’ordre de grève est écouté, c’est juste une petite poignée de partisans qui y répondent.

Mais dans la plupart des cas, ses appels au rassemblement reste lettre morte. Tel est le cas du rassemblement prévu le 15 décembre à Nzeng-Ayong. L’opposant avait invité le peuple à une grande mobilisation populaire dans un complexe scolaire de cette localité.

 Mais aucune ombre n’a été aperçue de ce côté. Finalement, c’est dans son quartier général des charbonnages qu’un petit meeting a eu lieu devant une dizaine de partisans.

Il faut dire que si Jean Ping n’inspire plus confiance. Les Gabonais voient désormais en lui un opportuniste et un roublard.

La preuve de son opportunisme en est que depuis l’hospitalisation du président Ali Bongo, Jean Ping a retrouvé la voix. Il profite de l’absence du chef de l’Etat pour organiser des troubles dans le pays.

Bien plus, il organise des marches auxquelles il ne prend jamais part. Mais ce que les Gabonais semblent ne pas tolérer c’est le fait que Jean Ping ait voulu profiter  de la maladie du président Ali Bongo pour se positionner politiquement.

Même ses pairs de l’opposition n’ont jamais cautionné le fait qu’un des leurs puisse souhaiter ou compter sur la maladie ou la mort d’un citoyen fut-il adversaire politique pour atteindre ses objectifs.

LIRE AUSSI  Gabon : Pourquoi Jean Ping a perdu la bataille à la Cour constitutionnelle ?

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

1 Comment on "Gabon: Le candidat malheureux Jean Ping très peu suivi par les Gabonais"

  1. « c’est dans son quartier général des charbonnages qu’un petit meeting a eu lieu devant une dizaine de partisans ». Africtelegraph si vous n’étiez pas présent la peine ne vaut d’écrire des niaiseries, prenez le temps de recoupez l’info avant de prendre votre plume cher frère.

Laisser un commentaire