Gabon : Le couple présidentiel témoigne son soutien aux victimes du drame de Kango

Ali et Sylvia Bongo Ondimba au chevet des victimes du tragique accident de Kango

Annonces

Partagez!

Le Président de la République gabonaise et son épouse se sont rendus samedi 16 septembre à l’Hôpital d’Instruction des Armée et au Centre Hospitalier Universitaire d’Owendo, près de Libreville.

Ali Bongo Ondimba et son épouse Sylvia ont effectué une visite auprès des victimes du drame de Kango, accident qui a fait 7 morts et de nombreux blessés sur la route nationale 1.

Lire aussi  Gabon : un bus accidenté prend feu et fait plus d’une dizaine de victimes

« Je me suis rendu ce jour, en compagnie de la Première Dame, au chevet des victimes du terrible accident de la route qui s’est produit vendredi, à Kango », a déclaré Ali Bongo Ondimba. Le chef de l’Etat voulait, dans cette démarche, confirmer son engagement et vérifier si tout se passait bien.

« Comme je m’y suis engagé, j’ai voulu m’assurer que leur prise en charge médicale et psychologique à l’Hôpital d’instruction des armées Omar Bongo Ondimba et au CHU d’Owendo était à la hauteur du drame qu’elles ont vécu et souhaité leur renouveler de vive voix ma compassion et ma solidarité, ainsi que celles – sans faille – de notre Nation », a précisé Ali Bongo Ondimba.

Pour le Président de la République, « au-delà de l’émotion et de la colère, ce drame, qui endeuille notre pays tout entier, appelle à un sursaut vigoureux de la part des autorités et de l’ensemble des acteurs impliqués ». « J’ai d’ores et déjà instruit le gouvernement de prendre l’ensemble des mesures nécessaires, sur tous les plans, pour éviter qu’une telle tragédie ne se reproduise. Des décisions fortes et immédiates doivent être prises afin d’assurer la sécurité des voyageurs dans l’ensemble des transports en commun sur notre territoire », a-t-il indiqué.

« Pour l’heure, une enquête a été diligentée afin de faire toute la lumière sur cette tragédie et situer les responsabilités : ceux qui ont failli devront répondre de leurs actes ou de leurs négligences coupables devant la justice ».

Le Chef de l’Etat manifesté son intérêt de voir le gouvernement prendre des mesures concrètes et des résultats rapides pour la sécurité de ses compatriotes. « Je serai intransigeant à cet égard. Je ne tolérerai plus l’intolérable », a-t-il dit.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Gabon : Le couple présidentiel témoigne son soutien aux victimes du drame de Kango"

Laisser un commentaire