Gabon : Le dialogue public-privé au cœur des débats au 4e Haut Conseil pour les Investissements

Emmanuel Issoze Ngondet préside le haut conseil des InvestissementsEmmanuel Issoze Ngondet préside le haut conseil des Investissements

Annonces

Partagez!

Les partenaires publics et privés encadrant l’investissement au Gabon ont fait le point des résolutions du conseil du 7 mars dernier.

Notamment sur la nécessaire purge de la dette intérieure, l’amélioration du climat des affaires, le renforcement de l’initiative privée et la compétitivité des secteurs porteurs de croissance. C’était sous la présidence du Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet.

Le 4e Comité Interministériel du Haut Conseil pour les Investissements a permis de faire une évaluation de l’état d’avancement des précédentes questions traitées. Il est revenu sur celle de la dette intérieure, tout en évoquant d’autres. Notamment celles portant sur l’amélioration de la notation du Gabon, les travaux réalisés sur l’amélioration de la compétitivité, la rationalisation des contrôles fiscaux, etc.

Dans le cadre du renforcement du dialogue public-privé et de la mise en œuvre du Plan de Relance Economique (PRE), les discussions ont tournées autour des questions proposées par le gouvernement gabonais et soutenu par le Fonds Monétaire International (FMI). Il y a lieu de souligner globalement, les objectifs de faire du Gabon une destination majeure des investissements et celle de diversifier l’économie nationale avancent à un rythme qui devra s’accélérer avec le temps.

LIRE AUSSI  Gabon : Des mesures prises au nom de l’intérêt général

Comments

commentaires

Actualité africaine

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher