Gabon : Le gouvernement accentue la lutte contre les accidents de circulation

Alcootests

Annonces

Partagez!

En prélude à la fête nationale et des vacances, la Direction générale de la sécurité routière (DGSR) soumet les automobilistes aux tests d’alcool depuis le 13 août sur les grands axes routiers du pays.

Selon le gouvernement Gabonais, 985 personnes ont trouvé la mort sur les routes gabonaises. 5.785 autres ont été blessées dans 16.739 accidents de circulation entre 2008 et 2013. La principale cause de ces cas d’accidents mortels est l’alcool.

Les automobilistes saoules n’ont plus toute la lucidité sur la route. Pour réduire considérablement les cas d’accidents de circulation, mieux les endiguer, les équipes d’alcootests de la direction générale de la sécurité routière (DGSR) sont sur le terrain depuis samedi pour sensibiliser les conducteurs sur les risques qu’ils encourent en consommant l’alcool avant la conduite.

A cet effet, tous les conducteurs de véhicule sont obligés de se soumettre aux alcootests. Ce test consiste à souffler dans un ballon qui est relié à un compte électrique. Le compte détermine si l’air soufflée par l’automobiliste contient de l’alcool et en précise d’ailleurs le taux.

Si l’heure n’est qu’à la sensibilisation, le temps de la repression n’est pas aussi loin. Ces équipes d’alcootests se déploient dans les grandes villes du pays à l’instar de Libreville, la capitale, à la veille de la fête nationale du Gabon qui sera commémorée le 17 août prochain.

C’est également une période sensible parce que c’est les départs en vacances souvent émaillés par de cas graves d’accidents de circulation. Le gouvernement a donc opté cette fois pour zero accident de circulation sur les axes routiers.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire