Gabon : Le Ministre de l’Habitat a été viré du gouvernement

Bruno Ben MoubambaBruno Ben Moubamba appelle au patriotisme

Annonces

Partagez!

Au Gabon, le ministre d’Etat en charge de l’Habitat a été limogé. C’est le Premier ministre qui a donné l’information jeudi soir soir à la télévision nationale. Le ministre évincé est remplacé par Josué Mbadinga, Sénateur de la ville de Moabi (Nyanga).

Emmanuel Issoze Ngondet, attaqué, a riposté par le relèvement de Bruno Ben Moubamba de ses fonctions. A la suite des attaques de Bruno Ben Moubamba dans un post sur Facebook, qui s’en est pris à la Primature qui l’empêcherait de réaliser la mise œuvre du «Nouvel ordre urbanistique» national, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, est apparu personnellement sur les antennes de Gabon Télévision pour annoncer le remaniement de son gouvernement après proposition faite au Président de la République, qui l’a accepté.

Bruno Ben Moubamba, ancien vice-Premier ministre, dernièrement devenu ministre d’Etat, ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, a été remplacé par le sénateur de la commune de Moabi, Josué Mbandinga Mbandinga, désormais ministre d’Etat, Ministre de l’Habitat, de la Ville et de l’Urbanisme.

En plus de rappeler à l’ordre les membres de son cabinet, Issoze Ngondet a rappelé les trois principes fondamentaux devant guider l’action du gouvernement et les devoirs de ses membres. « Le premier de ces devoirs est la solidarité gouvernementale qui induit que chaque ministre est solidaire des décisions prises par le gouvernement et les assume. Le chef du gouvernement a laissé entendre que le second principe est le devoir de responsabilité qui les oblige au sens élevé de l’Etat et par conséquence au devoir de réserve et de secret des délibérations auxquels ils prennent part à l’occasion de l’exercice de leur fonction. Par conséquent, les seules instances au sein desquelles (les ministres) sont appelés à exprimer librement leurs divergences éventuelles sont le Conseil interministériel et le Conseil des ministres». Le troisième devoir qui s’impose naturellement à tous est «le respect de la hiérarchie».

Emmanuel Issoze Ngondet estime de ce fait qu’il est de son devoir de rappeler que le gouvernement de la République est la plus haute instance de gestion du pays autour du président de la République. «Il ne saurait en aucune manière devenir un forum au sein duquel chaque individu fait valoir ses propres intérêts. Il est également de mon devoir de veiller à la stricte observance, par tous, de ces principes et de ne tolérer aucun écart de nature à fragiliser la cohésion gouvernementale et son action au service de nos compatriotes», a-t-il déclaré.

Ainsi au regard de ce qui précède, il y a lieu de dire que l‘heure est grave, un signal fort à tous les opposants qui sont entrés au gouvernement pour créer un certain malaise au sein de la nouvelle équipe formée le 21 août dernier.

Bruno Ben Moubamba est désormais libre. Il pourra maintenant développer ses ambitions dans l’opposition.

Lire aussi : Gabon : Bruno Ben Moubamba a-t-il perdu la tête ?

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Tambwe
Willy Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Gabon : Le Ministre de l’Habitat a été viré du gouvernement"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*