Gabon: Le PDG sanctionne des militants indisciplinés

le SG du PDG, Eric Dodo Boungouendzale SG du PDG, Eric Dodo Boungouendza
Partagez!

La commission permanente de discipline du Parti démocratique gabonais (PDG) a annoncé le 7 février 2019 avoir infligé des sanctions à ses militants et cadres indisciplinés. Les sanctions vont des blâmes, aux exclusions définitives en passant par des avertissements.

La commission permanente de discipline du parti démocratique gabonais que préside Guy Benjamin  Ndounou, a pris des sanctions à l’encontre des militants du parti jeudi dernier à Libreville pour cause d’indiscipline et de connivence avec l’ennemi.

Les sanctions vont des blâmes aux exclusions définitives, en passant par des avertissements. Ainsi, c’est au total 43 militants parmi lesquels des cadres qui ont été définitivement exclus des rangs du PDG.

Une trentaine de personnes a reçu des blâmes et avertissements. En effet, la commission permanente de discipline n’a épargné aucune strate du parti. Parmi les personnes exclues figure une députée et un élu local.

Joséphine Andeme Manfoumbi, députée du 2e siège de la commune de Ntoum dans la province de l’Estuaire a été exclue pour « défiance et incitation à une candidature dissidente ».

Dans la province du haut-Ogooué, c’est à l’élu local, Marel Mbélé Loussou, que la commission permanente de disciplines a donné une blame. D’autres militants ont reçu des avertissements pour contestation des orientations du parti, duplicité et intelligence avec l’adversaire.

LIRE AUSSI Mairie du Vème arrondissement de Libreville : Chaldi Moukarim ne désarme pas

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Gabon: Le PDG sanctionne des militants indisciplinés"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*