Gabon : Le Syndicat des professionnels de la communication dément avoir lancé un mouvement de grève dans l’audiovisuel public

Annonces

Partagez!

Dans un communiqué, le syndicat affirme ne pas être derrière ce débrayage mené par un ancien membre exclu de la présidence du bureau exécutif en avril dernier.

Le Syndicat des professionnels de la communication (SYPROCOM) dément être à l’origine de la grève observée par les agents de l’audiovisuel gabonais depuis ce lundi 7 octobre 2019. Selon le SYPROCOM, ce mouvement d’humeur est piloté par «un certain» Olivier Makaya, exclu de la présidence du bureau exécutif du syndicat à l’issue de l’assemblée générale du 31 avril 2019.

«Dans le souci d’éviter toute confusion et tout amalgame, la structure légale du SYPROCOM prévient qu’elle ne se reconnaît pas dans cette démarche», indique le syndicat dans un communiqué publié le 3 octobre dernier et signé de Patrick Nzoghe Bekale, le président par intérim «légal et légitime» du SYPROCOM, selon le document.

De son côté, Olivier Makaya affirme que ce débrayage des professionnels de la communication vise à réclamer une meilleure répartition de la redevance audiovisuelle prélevée sur les abonnements sur des bouquets de diffuseurs TV au Gabon. Ce dernier revendique notamment la mise en place «d’une commission de clarification» pour que «la lumière soit faite autour de cette affaire».

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Le Syndicat des professionnels de la communication dément avoir lancé un mouvement de grève dans l’audiovisuel public"

Laisser un commentaire