Gabon: « L’économie en phase de diversification » selon Liban Soleman

liban soleman diversification

Ads

Partagez!

Dans une interview accordée aux confrères de la presse internationale, le  coordonnateur du Bureau de Coordination du Plan Stratégique Gabon Emergent, Liban Soleman parle des enjeux de diversification économique du pays.

Le Gabon est en voie de sortie de sa dépendance au pétrole. Le coordonnateur du Bureau de Coordination du Plan Stratégique Gabon Emergent l’a fait savoir au cours d’une interview accordée aux confrères de la presse internationale. La diversification des ressources est la priorité du gouvernement.

Le pays veut diversifier son économie en faisant de l’agriculture un fleuron important. A cet effet, environ 54 grand projets agricoles seront bientôt terminé par le Gabon. Il s’agit des projets de cultures vivrières, et de consommation courantes comme le plantain, la banane, le manioc, l’igname, le macabo, le riz et bien d’autres. Ces filières agricoles seront prises en charge par des grandes firmes agro-industrielles africaines.

A en croire Liban Soleman le pays regorge de nombreux atouts naturels. L’Afrique compte plus 50% de surfaces cultivées depuis ces 10 dernières années. Pour mettre en œuvre la politique du président Ali Bongo Ondimba, le Gabon veut interdire l’exportation de ressources naturelles non transformées d’ici 2022. Ainsi, certaines ressources naturelles sont déjà transformées au Gabon à l’instar du bois (3ème niveau de transformation), ou encore l’usine de ferromanganèse de Moanda.

« Grâce à la zone économique spéciale de Nkok, le bois est transformé localement. Et les produits made in Gabon sont exportés. Ce qui autrefois était impossible. Car le Gabon était plus connu pour son exportation du pétrole, agrumes, bois. Mais grâce à la vision du président Ali Bongo, tout est désormais transformé localement » . Ainsi, de milliers d’emplois sont crées.

Cette diversification va se renforcer avec le nouveau port d’Owendo qui vient d’être inauguré. Il va participer à la baisse des coûts des produits d’exportation gabonais. Et améliorer la vie des populations.

LIRE AUSSI : Gabon : Ce que Olam a fait du port d’Owendo

Enfin, le Gabon met actuellement une stratégie afin de faciliter les investissements notamment dans le domaine du tourisme. Le gouvernement étudie les moyens qui permettront d’aider les investisseurs à faire de la destination Gabon, un produit de renommé notamment dans l’éco-tourisme.

 

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire