Gabon : les autorités promettent de mieux protéger les femmes

Julien Nkoghe Bekale à la plénière du CNDJulien Nkoghe Bekale à la plénière du CND

Annonces

Partagez!

Le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, a réitéré l’engagement du gouvernement à être aux côtés des acteurs de la lutte contre les violences faites aux femmes, à l’occasion de la célébration des Journées internationale et nationale qui leur sont dédiées.

Le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, a réitéré mardi l’engagement du gouvernement à être aux côtés des acteurs de la lutte contre les violences faites aux femmes, thème central qui sous-tend les Journées internationale et nationale de la femme célébrées ce mercredi 17 avril 2019 dans le pays.

«Je vous réaffirme avec force que le gouvernement saura toujours se tenir aux côtés des victimes, pour les orienter, les conseiller et au besoin les défendre, en dépit des contingences culturelles ou d’autres pesanteurs de cette nature», a déclaré le chef du gouvernement, lors de son discours prononcé à l’occasion du lancement des activités marquant cette célébration.

La présente édition est placée sous le parrainage de la première dame, Sylvia Bongo Ondimba, actrice de premier rang dans la lutte contre les violences basées sur le genre. Cette dernière a pris part à la marche de ce matin partie du Rond-point de la démocratie à l’Assemblée nationale à Libreville, la capitale.

Question pour l’épouse du chef de l’Etat de marquer son engagement pour l’éradication de toutes les formes de violences faites aux femmes et aux filles au Gabon. Ce pays a ratifié plusieurs instruments en matière de lutte contre ce fléau, notamment la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et la Stratégie nationale de lutte contre les violences basées sur le genre.

En rappel, la Journée internationale de la femme (Jif), célébrée le 8 mars, a été instaurée par les Nations unies pour faire le point sur les luttes et les réalisations passées, et préparer l’avenir et les opportunités qui attendent les futures générations de femmes. La Journée nationale de la femme, célébrée le 17 avril de chaque année depuis son institutionnalisation en 1998, a quant à elle pour but de promouvoir les droits socio-économiques de la femme au Gabon.

LIRE AUSSI Gabon : Affaire Wada, le temps du prétoire est terminé

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire