Gabon : Les avocats de Brice Laccruche Alihanga dénonce un mauvais traitement

Brice Laccruche AlihangaBrice Laccruche Alihanga

Ads

Partagez!

Les avocats de l’ancien directeur du Cabinet du Président gabonais Brice Laccruche Alihanga dénoncent un mauvais traitement infligé à leur client.

Face à la presse ce 1er janvier 2020, les avocats de Brice Laccruche Alihanga ont affirmé qu’il a été placé en cellule d’isolement. Une décision qu’ils jugent arbitraire.

« L’isolement est assimilable à de la torture en l’espèce, car Monsieur ALIHANGA est entassé avec deux autres détenus dans une cellule de moins de 9m2 aux murs sales et couverts de moisissure, sans eau, et avec un trou en guise de toilettes, ne garantissant aucune intimité. Tout est fait aux yeux des autres, les odeurs, les discussions et l’absence d’aération empêchent de dormir. Il règne dans la cellule une odeur nauséabonde en raison des excréments qui partagent l’espace exigu, sans compter la prolifération des cafards et autres insectes« , ont-ils déclaré.

Les défenseurs de Brice Laccruche Alihanga assurent que ce traitement a déjà des conséquences sur leur client.

« Nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale sur les conséquences incalculables que ces conditions de détention auront assurément sur Monsieur LACCRUCHE qui, depuis quelques jours, présente une affection dermatologique visible à l’oeil nu et souffre d’une otite dont il a du mal à être soulagé« , ont-ils indiqué.

Incarcéré à la prison centrale de Libreville dans la nuit du 13 au 14 décembre 2019, Brice Laccruche Alihanga a été arrêté dans le cadre de l’opération Scorpion, destinée à lutter contre la corruption et les détournements de fonds.

Lire aussi Gabon : Le discours du président en cinq points

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Gabon : Les avocats de Brice Laccruche Alihanga dénonce un mauvais traitement"

Laisser un commentaire