Gabon : les prestations de l’assurance maladie suspendues dans les hôpitaux publics

Symefoga-en-reunionSymefoga-en-reunion

Annonces

Partagez!

La mesure est effective depuis le lundi 22 avril 2019. En cause, la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) qui peine à reverser sa dette estimée à plusieurs milliards de francs CFA auprès des structures sanitaires.

Les prestations de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) sont suspendues depuis ce lundi 22 avril 2019 dans les hôpitaux publics du Gabon. La mesure, qui vient de prendre effet, avait été annoncée il y a peu de temps par le président du Syndicat des médecins fonctionnaires du Gabon (SYMEFOGA), Adrien Mougougou, à l’issue de l’assemblée générale de la structure.

«Nous pensons que nous avons suffisamment supporté, nous n’en pouvons plus», déclare ce dernier. Cette mesure fait suite au mouvement de grève des médecins survenu au mois d’août dernier. Les médecins se plaignent du reste d’une précarisation des formations hospitalières publiques et menacent d’entrer de nouveau en grève.

Un mouvement d’humeur qui pourrait prendre effet le 26 avril prochain, au cas où la mesure portant décote des hauts revenus devenait effective. «Si le 25 avril, il y a un centime qui est retiré de nos soldes, nous rentrerons en grève générale illimitée», prévient Adrien Mougougou, le président du SYMEFOGA.

LIRE AUSSI Gabon-Attribution des bourses : le gouvernement cherche une sortie de crise

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : les prestations de l’assurance maladie suspendues dans les hôpitaux publics"

Laisser un commentaire