Gabon : Les soutiens de Jean Ping veulent ternir l’image de Port-Gentil

Jean Ping et ses partisansJean Ping et ses partisans

Ads

Partagez!

Les soutiens de Jean Ping ont sillonné la capitale économique gabonaise le mercredi 23 août 2017 psalmodiant des chansons hostiles et provocatrices contre le parti au pouvoir, le Parti Démocratique Gabonais (PDG) et la nouvelle équipe gouvernementale.

Avec comme principaux organisateurs des meetings et réunions à Port-Gentil, Fefe Onanga et le coordonnateur provincial, David Pono Rafemo, la coalition Jean Ping a véhiculé des messages hostiles pour inciter les jeunes à la désobéissance et à la révolte populaire. Ce, au moment où les Gabonais exigent des résultats probants du gouvernement et veulent reconstruire le pays autour de tous les leaders politiques.

Se distinguant dans des organisations à caractères insurrectionnels, le président du MPR, Fefe Onanga envisage de rassembler dans les jours à venir les jeunes et les femmes chaque week-end pour essayer de troubler l’ordre public et véhiculer des messages incitatifs à la violence. Plusieurs sources indiquent qu’il est prévu dans leur programme du week-end d’occuper tous les cimetières de la ville pour des incantations et oser la “Résurrection“ des morts.

Tout comme on peut le constater, en plus de troubler la quiétude des vivants, on voudrait désormais troubler le repos éternel de ceux qui ont précédé les vivants dans l’au-delà sans trop savoir pour quelle finalité. S’il est vrai que les politiciens gabonais respectent la tradition africaine, il n’en demeure pas moins que le respect des disparus exige une considération et demeure une valeur cardinale. Nul n’a le droit d’envahir les cimetières pour déranger les morts.

Alors que la classe politique responsable de la capitale économique s’est insurgée contre le discours incohérent de Jean Ping le 18 août dernier, il est fort à remarquer que la coalition Ping de la ville du sable s’identifie et s’active à rassembler les jeunes des quartiers sous-intégrés pour des meetings à caractères insurrectionnels.

A travers ces actes qui visent à troubler la quiétude des riverains et l’ordre public de la ville à Port-Gentil, l’on cherche à ternir l’image de cette merveilleuse ville, et des populations qui ont décidé de tourner la page en faisant oublier la réputation de ville frondeuse au pouvoir pour soutenir les institutions républicaines incarnées par Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

Du reste, il est temps que la ville du pétrole retrouve ses lettres de noblesse malgré la crise économique qui frappe, en faisant face aux comportements à risques souvent attribués pour satisfaire la boulimie des politiciens narcissiques qui ne pensent qu’à troubler et manipuler les populations pour des calculs politiques.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Gabon : Les soutiens de Jean Ping veulent ternir l’image de Port-Gentil"

Laisser un commentaire