Gabon : L’Etat paye la PIP et les vacations des enseignants

Les enseignants membres de la CONASYSEDLes enseignants membres de la CONASYSED

Annonces

Partagez!

Les enseignants gabonais ne peuvent plus continuer leur mouvement de grève. Et pour cause, Le gouvernement a commencé à payer la Prime d’Incitation à la Performance (PIP) et d’autres vacations. C’est le ministre du Budget et des Comptes publics qui a fait l’annonce dans un communiqué.

Mathias Otounga Ossibadjouo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a annoncé que le paiement est effectif depuis le jeudi 6 avril 2017.

« Le Ministre du Budget et des Comptes Publics, Mathias Otounga Ossibadjouo, porte à la connaissance de tout le corps enseignant que le paiement de la PIP et des vacations au titre des années 2015 et 2016 est effectif à compter du jeudi 06 avril 2017 sur l’ensemble du territoire national ». C’est ce qu’on peut lire dans le communiqué diffusé par le ministre.

Selon le membre du gouvernement, « les paiements numéraires seront effectués exclusivement auprès des trésoreries provinciales sur présentation des titres préalablement distribués par le secrétariat General du Ministère de l’éducation Nationale aux agents bénéficiaires ».

Une mesure qui vient soulager les élèves qui sont des victimes directes de cette grève qui a paralysé le secteur éducation. Les enseignants, malgré leur proximité avec l’opposition, n’auront plus d’arguments pour poursuivre la grève. Etant donné que l’Etat vient de faire un pas pour faire évoluer le dossier. Au moins qu’ils s’inscrivent dans la logique de Jean Ping qui ne veut rien savoir malgré le dialogue national lancé par le président Bongo.

Le problème de l’éducation a marqué tout le monde avec cette grève illimitée. Le ministre de l’Education nationale était même obligé de suspendre les salaires de certains enseignants.

Aujourd’hui, le gouvernement a choisi de faire la paix. La PIP est payée, les frais de supervision et de surveillance des examens d’Etat dus aux enseignants sont également payés. Ces éléments étaient les principales revendications des enseignants qui sont rentrés en grève dès la rentrée scolaire.

La Conasysed, le groupement syndical à l’origine de cette grève, n’a pas encore réagi. Curieux quand même pour l’avenir des élèves gabonais ! On veut l’argent, et l’avenir des enfants on s’en fou.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*