Rentrée scolaire au Gabon : Les enseignants annoncent une grève illimitée

Annonces

Partagez!

Ces enseignants exigent la régularisation de leurs situations administratives et financières notamment le rappel et le paiement de leurs salaires.

Réunis au sein d’un collectif des enseignants de l’Ecole normale supérieure (ENS) et Ecole nationale des Instituteurs (ENI) des promotions 2015 et 2016, ils ont prévu mouvement d’humeur ce lundi 7 janvier.

Le collectif d’enseignants représenté par Fridolin Maganga pour l’ENS et Béranger Nyare Ango pour l’ENI, a interpellé à cet effet le ministre d’Etat, ministre de l’éducation nationale à travers une correspondance datant du 3 janvier.

Dans ladite correspondance, ces enseignants rappellent qu’ils travaillent sans salaire depuis 4 ans pour les uns et 3 ans pour les autres.  Ils réclament par ailleurs la prise en compte par l’assurance maladie des agents publics souvent affectés à l’intérieur du pays où les conditions de vie sont difficiles.

Le collectif d’enseignants  rappelle à leur tutelle l’article 78 du statut général de la fonction publique qui dispose clairement que « l’agent public a droit à une juste rémunération après service fait ». Ils exigent en somme la régularisation de leur situation administrative et financière.

Par ailleurs, ils évoquent dans cette correspondance les assurances du ministre de la Fonction publique, selon lesquelles les mesures d’assainissement des finances publiques ne concernent pas les agents publics dont les dossiers sont en cours de régularisation. Des conditions qui jusqu’ici n’ont pas eu un écho favorable, d’où la grève ce jour de la rentrée.

RECHERCHER :HOMEECONOMIE

LIRE AUSSI Gabon : L’Etat paye la PIP et les vacations des enseignants

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

1 Comment on "Rentrée scolaire au Gabon : Les enseignants annoncent une grève illimitée"

  1. « Le collectif d’enseignants rappelle à leur tutelle l’article 78 du statut général de la fonction publique qui dispose clairement que « l’agent public a droit à une juste rémunération après service fait ». Vraiment le collectif des enseignant là, foutez nous la paix avec vos greve à la con. Un coup vous grevez, un coup bous reprenez les cours, bande d’ignares, si vous voulez grever , montrer le en restant chez vous à la maison, mais il y a des poltrons et des minables enseignants qui viennent dispenser des cours pour bien se faire voir aupres de la tutelle, cela ne marche pas, alors serrez les dents et vaquer à vos occupations.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher