Gabon : Libreville regrette le départ de Averda

Insalubrité à LibrevilleInsalubrité à Libreville

Ads

Partagez!

Libreville démarre la nouvelle année sous les immondices. Les résidents de la capitale gabonaise se sont réveillés le premier janvier dernier entourés de poubelles pleines à craquer.

La mairie de Libreville a-t-elle une stratégie pour régler le problème de la salubrité dans la capitale gabonaise ? Malgré les nombreuses réunions orchestrées par la marie de Libreville et la direction générale de l’environnement, sur le terrain, les progrès sont nuls.

Gabon : Des solutions attendues à la mairie de Libreville contre l’insalubrité

En effet, le maire de Libreville, Léandre Nzué, qui avait dit ne pas pleurer le départ de Averda, ne regrette-t-il pas finalement ses mots ? Surtout après que le numéro un mondial ait refusé d’intervenir sur le dossier.

Suez refuse la gestion des déchets gabonais

Aucune stratégie … mais des plans d’urgence couteux

Lors de la mise à la porte de Averda, c’est l’armée qui a pris la charge temporaire de la collecte des déchets dans la capitale. Mais depuis, le contrat a été découpé et distribué à plusieurs petites entreprises. Tout le monde s’accorde à dire qu’elles n’ont que peu d’expérience dans le domaine.

Arrivee de Averda a Libreville
Arrivée de Averda a Libreville

Si l’efficacité de la collecte des déchets n’est toujours pas au rendez-vous, on se demande, comment ces dernières sont payées ? Alors que l’argent manquait pour régler les honoraires de Averda qui disposait de tout les moyens techniques nécessaires.

De plus, il faut le rappeler, ces contrats sont des délégations de service public. Ils entrent dans le cadre de la concession d’exploitation qui a été accordé à la SOVOG, et dont le contrat court toujours.

Enfin, on peut se demander comment se fait le controle de la collecte. Alors que la mairie n’était pas en mesure d’effectuer les audits nécessaires auprès de la seule société qu’était Averda.

LIRE AUSSI : Gabon – Averda surfacture-t-elle l’Etat?

En tout état de cause, la mairie de Libreville pourrait bientôt être mise au pieds du mur pour la gestion catastrophique du dossier de l’insalubrité. Aucune stratégie claire n’a été mise en place. Et le retour des plans d’urgence est toujours la. On tourne en rond…

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Gabon : Libreville regrette le départ de Averda"

Laisser un commentaire