Gabon : Licenciement du personnel de l’ancien maire de Libreville.

Ads

Partagez!

Serge William Akassaga, maire à l’intérim a décidé de licencier et suspendre les émoluments et autres avantages octroyés au personnel en poste au cabinet du désormais ancien maire de Libreville.

Conformément à l’arrêté n°00015/MI/PES/CAB.G du 16 septembre 2020, portant constatation de la vacance provisoire du poste de maire et désignation d’un Intérimaire à la commune de Libreville, Serge William Akassaga a décidé non seulement de mettre un terme aux fonctions des membres du cabinet de Léandre Nzue, mais surtout de suspendre leurs émoluments. 

Cette décision fait suite au constat d’effectif pléthorique au sein du cabinet du maire qui indéniablement a une incidence du point de vue financier. Tout en leur annonçant leur licenciement, le maire intérimaire a indiqué que les émoluments, avantages et prestations versés aux intéressés seront suspendus « à titre conservatoire ».

Cette mesure concerne entre autres le directeur de cabinet, le chef de Cabinet, les consultants, les conseillers, les chargés de missions, les chargés d’études, les attachés de cabinet, les secrétaires particulières, les secrétaires de cabinet, les aides de camp, les chauffeurs particuliers et les agents de sécurité. 

Par ailleurs, pour voir clair dans la gestion des ressources humaines de l’institution Serge William Akassaga a annoncé le lancement prochain d’une opération de recensement physique des personnels  courant octobre-novembre 2020.

LIRE aussi: Gabon : les appels à la démission du maire de Libreville, Léandre Nzué, se multiplient

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Gabon : Licenciement du personnel de l’ancien maire de Libreville."

Laisser un commentaire