Gabon: l’opposition crie à la manipulation après l’arrestation de Roland Désiré Aba’a

jean ping opposition gabon

Annonces

Partagez!

L’arrestation de Roland Désiré Aba’a, membre de l’opposition vient de faire sortir l’opposition gabonaise de ses gonds. Dans un communiqué fait via le site d’information africapostnew.com proche de Jean Ping, elle affirme qu’il ne s’agit ni plus ni moins d’une groteste manipulation du pouvoir en place.

Tout ce la ne serait qu’un coup monté par le pouvoir en place pour discréditer l’opposition de Jean Ping. C’est en tout cas ce que pensent l’entourage de Jean Ping, après l’arrestation de l’un de ses proches. Mal à l’aise, les soutiens de Jean Ping se sont empressés de communiquer sur africapostnew.com. L’article intitulé « A qui profite l’étrange sortie de l’opposant Aba’a Mincko » met en cause directement le pouvoir en place.

Un boulé pour l’image de l’opposition, qui cherche à s’en débarrasser

Roland Désiré Aba’a avait effectué une grève de la faim en juillet 2011 afin de prostester contre la situation politique et économique du Gabon. Il avait finalement été évacué manu militari vers l’hôpital afin d’y recevoir des soins. Candidat à la présidentielle 2016, il s’était retiré au profit de Jean Ping. C’est l’un de ses plus fervents soutiens. Exaspéré par la défaite de Jean Ping, il a décidé de prendre unilatéralement les armes pour miner certains ministères, et menacer directement le pouvoir en place. Rien ne prouve pour le moment une liaison entre son acte et le candidat malheureux Jean Ping. Dans la vidéo diffusée au sein des médias attaqués, Roland Désiré Aba’a se qualifie comme l’initiateur d’une opération de libération du Gabon. Pour le ministre de la communication, Alain Claude Billy Bi Nze, l’acte de Roland Désiré Aba’a n’est que le résultat des discours de haine prononcés par Jean Ping pendant la campagne.

LIRE AUSSI: Jean Ping s’englue dans l’affaire des cafards

Il dit: «Par ailleurs, toute action de force du gouvernement actuel sur les sites pris en otage expose immédiatement les compatriotes en otage ainsi que les bâtiments minés. Toutefois, pour suivre l’évolution de cette action citoyenne, seul l’ambassadeur de France au Gabon pourra échanger avec moi. Monsieur l’ambassadeur sera informé des lieux minés, du nombre de personnes prises en otage et de nos revendications. La patrie ou la mort, nous vaincrons. Nous disons, plus jamais de dictature au sommet de l’Etat au Gabon.»

Contacté dans la matinée, les membres de sa famille affirmaient « ne pas reconnaître un tel acte possible de sa part« . La vision des vidéos de ses déclarations devant les télévisions locales afin de revendiquer son acte, ont été un choc.

Le site de l’Union Européenne, un refuge évacué

Pensant pouvoir trouver refuge auprès de l’ambassade de l’Union Européenne, réputée proche de Jean Ping, ce dernier a créé l’effet inverse. Contrairement à ce qui s’était passé avec André Mba Obame à l’UNESCO, tout le personnel a été immédiatement évacué l’abandonnant à son sort. La gendarmerie a immédiatement pris le bâtiment d’assaut afin d’évacuer le malfrat.

Roland Désiré Aba’a est actuellement interrogé par les services de sécurité après avoir tenté de trouver refuge à l’Union Européenne. La police recherche toujours ses complices qu’ils ne devraient pas tarder à arrêter. Il s’agit du premier cas de terrorisme au Gabon qui vise aussi directement les institutions.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper

Prosper possède 15 ans d’expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d’information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s’installe au Gabon.

Be the first to comment on "Gabon: l’opposition crie à la manipulation après l’arrestation de Roland Désiré Aba’a"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher