Gabon – Sud Soudan : le match de la réconciliation ?

Ads

Partagez!

Le match de qualification pour la CAN 2019 aura lieu cet après-midi à Libreville au stade de l’amitié sino-gabonais. Les enjeux sont énormes pour les panthères du Gabon. Qui risquent tout simplement d’être disqualifiées.

Depuis quelques années, l’équipe nationale gabonaise a beaucoup de mal à sortir la tête de l’eau. Elle enchaîne les défaites, match après match. Lors de la dernière CAN jouée à domicile, elle n’avait pas réussi à passer le cap des 8èmes de final. Et ce malgré la présence de joueurs de niveau international tels que Mario Lemina, Pierre Emerick Aubameyang ou encore Denis Bouanga. La FEGAFOOT a souvent été pointée du doigt, pour son amateurisme dans son organisation interne. On se souvient plus récemment des couacs qui ont suivi la nomination du nouvel entraîneur.

C’est pourquoi il est important de mesurer l’importance de l’issu du match de cet après midi. Une défaite scellerait définitivement le sort du football gabonais dans l’esprit de nos compatriotes. Mais qui devra en porter la responsabilité d’une disqualification du Gabon à la CAN2019? L’entraîneur ? La FEGAFOOT ? Le Ministre ? Ou les trois en même temps ? Seront-ils capables de les prendre ? Il faudrait un électro-choc pour que tout le monde se réveille.

Les panthères favorites ? pas sûr!

Bon nombre d’observateurs pensent que les panthères du Gabon ont toutes leurs chances de gagner ce match. Mais l’accumulation de déceptions ne nous permet pas d’être aussi serein. Ce qui reste certain, c’est qu’une victoire permettrait de réconcilier tout le monde. Tout d’abord, cela validera la stratégie de la FEGAFOOT de nommer un entraîneur gabonais, Daniel Cousin. Ensuite, le nouvel entraîneur partirait sur une bonne base pour asseoir son autorité sur l’équipe et le reste du staff. De plus, l’équipe du Gabon garderait une chance (toujours infime) de se qualifier pour la CAN2019. Enfin, et le plus important, les supporters gabonais y verraient peut être le signe d’un changement. Celui où on commence enfin à voir la lumière au bout du tunnel.

LIRE AUSSI : Can U20 2019 : Le Gabon ne sera pas de la partie

Tout le monde semble s’investir pour gagner ce match. Surtout les organisateurs, qui ont beaucoup à perdre. Ainsi, afin de s’assurer de la présence des supporters gabonais, la FEGAFOOT a imposé la gratuité de l’entrée du stade. Pas sûr que cette stratégie convainque tout le monde. Les panthères, faites-nous rêver, et on se réconciliera…

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Laisser un commentaire