Gabon : Saisie de 26kg d’ivoire

26 kilos d'ivoire saisis à Ovan26 kilos d'ivoire saisis à Ovan

Annonces

Partagez!

Deux individus ont été arrêtés en possession de 04 pointes d’ivoire sectionnées en 10 morceaux, soit 26,5kg. KANGALA Lucien de nationalité gabonaise et de MAHAMAT SALE de nationalité tchadienne ont été interpellés à Ovan.

C’est à la suite d’une information qu’une équipe composée des agents de la DGR et des Eaux et Forêts de Makokou, accompagné des membres de l’ONG Conservation Justice va se rendre dans le département de la MVOUNG où la transaction devait avoir lieu.

Après avoir longuement tourné dans la petite ville, l’équipe a finalement repéré les deux éléments à l’intérieur d’un véhicule stationné. Visiblement, les deux hommes pendant étaient entrain de procéder à la commercialisation des pointes d’ivoire.

Pris en flagrant délit, les mis en cause ont été conduits dans un bâtiment pour être interrogés à chaud. Le nommé KANGALA Lucien ne va pas tarder à avouer d’une part avoir abattu les deux éléphants, avant de reconnaître d’autre part qu’il est arrivé à Ovan avec les ivoires dans le but de vendre.

Quant au nommé MAHAMAT SALE, il va déclarer avoir joué le rôle de démarcheur dans cette transaction. Les deux mis en cause vont se trouvent désormais dans les locaux de la DGR à Makokou pour répondre des faits de détention, transport et commercialisation des trophées d’une espèce intégralement protégée.

Pour avoir violé le Code Forestier, Kangala et son complice Salé risquent jusqu’à 6 mois de prison ferme et 10 millions de francs d’amende.

LIRE AUSSI  Trafic d’Ivoire au Gabon : Trois personnes arrêtées

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Gabon : Saisie de 26kg d’ivoire"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*