Gabon : Un nouveau décret modifiant la composition du gouvernement est attendu

Irène Patricia BoussambaIrène Patricia Boussamba

Annonces

Partagez!

La nomination de la dame qui était collaboratrice de l’ex puissant ministre Magloire Ngambia actuellement en prison pour détournement de fonds publics, suscite des réactions en sens divers.

Emmanuel Issoze Ngondet qui veut communiquer sur les chantiers prioritaires de son gouvernement va proposer une autre personne. Etant donné que a démissionné au lendemain de la formation de la nouvelle équipe gouvernementale.

En attendant un nouveau décret modifiant la composition du gouvernement, la ministre déléguée auprès du ministre d’Etat, ministre du Budget et des comptes publics, Irène Patricia Boussamba n’a pas participé au premier conseil des ministres tenu vendredi dernier dans la capitale. Selon des sources indépendantes, Mme Boussamba a été forcée de démissionner. Le Premier ministre aurait été dupé sur le profil de la femme.

C’est sur un ordre protocolaire, à en croire nos sources, que Irène Patricia Boussamba, inconnue du grand public, occupant le 31ème rang dans un gouvernement de 37 membres (le Premier ministre non compris) a démissionné de ses fonctions dans le gouvernement qui a pour mission essentielle, la mise en œuvre des accords du dialogue politique, l’organisation d’un dialogue social, en vue d’obtenir des forces syndicales une trêve, ainsi qu’au déploiement du plan de relance économique.

Il fallait s’attendre à cette démission étant donné que Irène Boussamba est sur le coup d’une enquête judiciaire dans l’affaire Sentullo qui a amené son patron en prison.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Tambwe
Willy Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*