Gabon : Un nouveau financement du FMI pour faire face au coronavirus

Ads

Partagez!

Le Fonds monétaire international a approuvé vendredi un décaissement de 152,61 millions de dollars en faveur du pays.

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé, vendredi 31 juillet, un décaissement de près de 152,61 millions de dollars au titre de l’instrument de financement rapide (IFR). Ce, pour aider le pays à faire face à la pandémie de coronavirus (COVID-19), indique le FMI sur son site Internet.

Il s’agit du deuxième achat au titre de l’IFR en faveur du Gabon depuis le début de la pandémie. Il vise à aider le pays à faire face aux besoins urgents de financement de la balance des paiements. Il fait suite à la décision du conseil d’administration d’avril dernier de doubler temporairement la limite annuelle d’accès aux ressources au titre de l’IFR pour la porter à 100% de la quote-part.

«Les administrateurs prennent acte des progrès réalisés par les autorités dans la mise en œuvre de mesures immédiates visant à limiter la propagation du virus et à en atténuer les répercussions sociales et économiques», a déclaré Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint et président du conseil d’administration du FMI.

Selon ce dernier, les administrateurs notent toutefois qu’une nouvelle détérioration de la conjoncture mondiale et une intensification des effets de la pandémie de COVID-19 ont considérablement assombri les perspectives macroéconomiques depuis le premier achat au titre de l’IFR. Ce qui a créé de nouveaux besoins de financement.

«La nouvelle demande au titre de l’IFR fournira un soutien budgétaire et contribuera à catalyser un soutien supplémentaire de la part des partenaires au développement», a-t-il déclaré à l’issue du conseil d’administration. «Ce financement d’urgence vient en appui aux actions déjà engagées par le gouvernement pour limiter les effets de la COVID-19 sur les plan social et économique», a déclaré sur sa page Facebook le ministre de l’Economie et de la Relance, Jean-Marie Ogandaga.

«Il s’agit à la fois d’une marque d’encouragement du FMI aux efforts consentis par le Gabon pour sa relance et de la reconnaissance de sa bonne gouvernance», a-t-il ajouté. Ce nouveau décaissement porte à 299,61 millions de dollars, l’aide totale apportée par le FMI au Gabon au titre de l’IFR.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : Un nouveau financement du FMI pour faire face au coronavirus"

Laisser un commentaire