Gabon : Le PDG et alliés font une démonstration de force

Ali Bongo Ondimba au lancement de sa campagne à Agondjé

Annonces

Partagez!

« Si je n’étais pas modeste, j’aurais dit au regard de la foule impressionnante on a gagné », a affirmé le secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi. C’était samedi 13 août au stade d’Agondjé, devant plus de 60.000 personnes venues assister au meeting de lancement de la campagne du candidat président Ali Bongo Ondimba.

De fait, le parti au pouvoir et alliés pour l’ouverture de la campagne électorale en vue du scrutin du 27 août ont fait fort. Et c’est peut être un euphémisme que de le dire ! En termes de mobilisation, c’était sans précédent à Libreville. Une arène sportive prise d’assaut aux premières heures de la matinée par une foule en liesse manifestant un enthousiasme délirant. Militants et sympathisants du PDG ont afflué de tous les quartiers de la capitale pour aller écouter leur champion et manifester leur adhésion massive à sa politique de l’égalité des chances.

Une marée humaine de jeunes, de femmes, de vieux arborant des tee-shirts, pagnes, casquettes et autres gadgets floqués à l’effigie du candidat président. Un pied de nez pour tous ceux qui doutaient encore de la capacité du parti au pouvoir de mobiliser autant de personnes. A quelques encablures de l’élection présidentielle, ce meeting gigantesque sonne comme un signe avant-coureur de la participation massive des électeurs et de la victoire en filigrane du candidat. Assurément, un signal : trembler le PDG est là et n’est pas prêt à lâcher l’affaire. Aux opposants de décrypter ce message qui en dit long sur le rapport de force au cours de ce scrutin.

Dans ce type de réunion politique dans sa dimension discursive, communicationnelle et émotionnelle, le parti démocratique gabonais a réussi à relever ce défi. Cette affluence en dit long sur la notoriété du président Ali Bongo Ondimba qui fait courir les foules. Le mammouth PDG sérieusement ébranlé par des démissions en cascade ne s’est pas pour autant dégraisser. Loin s’en faut ! On disait le PDG au bord de l’implosion par l’existence en son sein d’une tendance dite des frondeurs et des poils à gratter. En dépit de cet état de choses, le PDG a su tenir la dragée haute et démontrer une cohésion réelle de tous les militants et des partis alliés à l’objectif commun : la victoire d’Ali Bongo Ondimba au soir du 27 août 2016.

Lire aussi : Gabon : Mobilisation monstre au stade d’Angondjé!

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

1 Comment on "Gabon : Le PDG et alliés font une démonstration de force"

  1. On connaît comment sa c passe avec les billet de 5000fcfa

Laisser un commentaire