Guinée : 8 personnes placées en détention

Annonces

Partagez!

8 militants de l’opposition politique ont été placés en détention pour avoir manifesté contre un troisième mandat du président Alpha Condé.

8 personnes ont été placées en détention à Kindia pour avoir manifesté contre un troisième mandat du président Alpha Condé. L’opposition politique, qui s’oppose à un troisième mandat de l’actuel président, à un référendum ou à un glissement du calendrier électoral, dénonce une répression.

Car, selon elle, plusieurs de leurs militants ont été soit emprisonnés ou ont subi des violences de la part des forces de sécurité.

Du côté des autorités, on justifie l’arrestation des 8 personnes pour des raisons préventives.

« Nous, nous avons l’habitude de recevoir monsieur le président de la République quand il est en déplacement. Nous, en tant qu’administrateurs territoriaux, préfet, nous prenons toutes les dispositions utiles pour toutes manifestations. Sinon, ça va être la jungle, celui qui veut fait ce qu’il veut, quand il veut et comme il veut. Non », explique Nfansoumane Touré, le préfet de Kindia, selon ses propos rapportés par RFI.

Le président Alpha Condé, en fin de second mandat, ne s’est toujours pas prononcé sur sa volonté ou non de briguer un troisième mandat. Mais il laisse entrevoir la possibilité de modifier la Constitution pour pouvoir le faire.

LIRE AUSSI Guinée : Alpha Condé, candidat ou pas en 2020 ?

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Laisser un commentaire