Guinée-Bissau : un membre du gouvernement soupçonné d’avoir détourné du riz chinois

detournement de rizdetournement de riz

Annonces

Partagez!

Le ministre bissau-guinéen de l’Agriculture, Nicolau Dos Santos, s’est opposé jeudi à son arrestation par la police qui voulait l’auditionner dans le cadre d’une enquête sur 2.000 tonnes de riz offertes en début d’année par le gouvernement chinois.

Selon l’AFP, le ministre bissau-guinéen de l’Agriculture, Nicolau Dos Santos, soupçonné d’avoir détourné du riz offert par la Chine, s’est opposé jeudi à des éléments de la Police judiciaire venus «l’arrêter» dans son bureau à Bissau. Mais, selon un responsable de la Police judiciaire, l’irruption des forces de l’ordre avait pour but de «l’auditionner» dans le cadre d’une enquête sur 2.000 tonnes de riz offertes en début d’année par le gouvernement chinois.

Une partie de ce riz, gérée par le ministère de l’Agriculture, a été retrouvée par les policiers dans des échoppes et 36 tonnes dans la ferme privée du ministre, à 70 km de la capitale, selon la même source. «Le ministère de l’Agriculture n’a aucune infrastructure pour stocker autant de riz. Nous avons donc loué des magasins appartenant à des commerçants privés avant la distribution aux populations concernées», a expliqué, devant la presse, Nicolau Dos Santos.

Ce dernier rejette les accusations de détournement. A l’arrivée des policiers, une bagarre a eu lieu entre ceux-ci et la garde rapprochée du ministre, qui a pu l’exfiltrer. «Mon client n’a opposé aucune résistance aux enquêteurs de la PJ venus l’entendre sur l’affaire du riz offert par la Chine. Il était même prêt à collaborer pour dire la vérité. A notre surprise, les enquêteurs ont utilisé la force en cassant la porte de son bureau pour l’arrêter, alors qu’ils n’avaient présenté aucun mandat d’arrêt», a déclaré l’avocat du ministre, Me Emiliano Mendes.

LIRE AUSSI Pétrole – gaz : Vers un nouvel accord entre la Guinée Bissau et le Sénégal

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Guinée-Bissau : un membre du gouvernement soupçonné d’avoir détourné du riz chinois"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*