Guinée Conakry: Des chiffres contestés par l’enquête des journalistes

Partagez!

Les chiffres du programme de facilité élargie de crédits sont contestés par l’enquête des journalistes du journal en ligne Guineenews.

Alors que le ministre de l’Économie et des Finances a mis en avant les bons résultats en termes de croissance (6,3% en 2018 avec une inflation à près de 10%), les journalistes accusent, chiffre à l’appui, le gouvernement guinéen de ne pas tenir ses engagements.

‘’Sur la subvention du secteur de l’énergie, Conakry aurait dépensé la « moitié » de son budget annuel dès le mois de mars. Ensuite, les 45 millions de dollars déjà payés par Orange en mars pour sa licence 4G n’ont pas quitté les comptes du régulateur des télécoms. Enfin, la société guinéenne de patrimoine minier a été ramenée sous l’autorité de la présidence « contre » les indications du FMI’’, croit savoir RFI.

Notre confrère qui ajoute que ‘’ la Guinée a « dépassé » la limite de l’endettement non-concessionnel, c’est à dire aux prix du marché, en contractant avec le Qatar un prêt de 60 millions de dollars.’’ Et les confrères de Guineenews d’accuser le FMI de complaisance en accordant à la Guinée des dérogations aux critères de bonne gouvernance.

LIRE AUSSI Guinée Conakry : Un acte du gouvernement pour soulager les politiques

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Guinée Conakry: Des chiffres contestés par l’enquête des journalistes"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*