Guinée : Le Gouvernement rapatrie ses fils vendus en Libye

Les migrants en LibyeLes migrants en Libye

Annonces

Partagez!

Selon nos sources, 170 guinéens vont  regagner Conakry le mardi 28 novembre 2017 en provenance de la Libye. « Leur retour était prévu aujourd’hui mais le vol a été renvoyé à mardi prochain. Ils seront 170 à bord de l’avion », a confié notre source.

En tout cas, la vente de migrants continue de défrayer la chronique en Afrique. Jusqu’ici, nos Etats africains ont du mal à trouver une issue heureuse pour retenir leurs fils qui envahissent les autres continents par le biais de la mer.

Depuis la chute brutale en 2011 de son guide Mouammar Kadhafi, la Libye est devenue un pays instable. C’est un pays qui constitue aujourd’hui, une piste pour les migrants voulant rallier clandestinement l’Europe. Mais des milliers d’entre eux sont tombés dans les mains des réseaux esclavagistes criminels qui les gardent comme captifs, les maltraitent, exploitent et les font subir des exactions les plus horribles.

Récemment, un reportage diffusé par CNN a révélé au monde entier que les migrants africains étaient vendus aux enchères en Libye comme esclaves. Une information qui a fait réagir personnalités et ONG. Les africains vendus comme esclaves sur le sol africain ! Alpha Condé, le président de la Guinée et président en exercice de l’Union Africaine a vivement condamné ce qui se passe en Libye. Il a demandé l’ouverture d’une enquête internationale.

Au Gabon, c’est le Porte-parole de la présidence de la République qui s’est exprimé sur le sujet.  Ike Ngouoni Aila Oyouomi, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a dit l’indignation de son pays face à ces pratiques passéistes.

« Les Africains, quelle que soit leur couleur de peau, sont des Hommes avec un grand H. Car, il n’y a qu’une seule race, la race humaine. Car personne ne peut rester insensible à ces images abominables, celles du trafic des êtres humains en Libye. Ainsi, vu du Gabon en particulier, ces faits ne peuvent que déclencher, par-delà le dégoût, la plus ferme des condamnations. Ici et maintenant, ici sur le sol africain, ici au Gabon, pays du CICIBA, terre d’accueil des afro-descendants de longue mémoire bantu, Disons cela : la mise en vente d’êtres humains doit être bannie à jamais de ce siècle », a-t-il dénoncé.

LIRE AUSSI   Libye : Le nouveau comptoir commercial des esclaves

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Guinée : Le Gouvernement rapatrie ses fils vendus en Libye"

Laisser un commentaire