Industrie portuaire gabonaise: Priorité du Président Ali BONGO ONDIMBA

Ads

Partagez!

La modernisation et la compétitivité de l’industrie portuaire gabonaise sont des priorités pour Son Excellence Monsieur Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République, Chef de l’Etat.

Comme pour lui emboiter le pas, le Ministre des Transports et du Tourisme, Justin NDOUNDANGOYE avait espéré que « l’identification de plusieurs navires de commerce étrangers sous juridiction gabonaise va générer des ressources fiscales additionnelles au budget de l’Etat et un pouvoir de contrôle des productions transportées dans nos eaux ».

Parce que les bateaux battant pavillon étranger échappaient au contrôle des autorités qui ne pouvaient procéder à l’identification des espèces halieutiques, au comptage et au tonnage, l’économie générée par les activités de pêche et de transport des productions dans les eaux gabonaises était en grande partie dissipée.

Ces produits de pêche tirés des eaux échappaient à toute imposition fiscale et à une répartition éventuelle pour satisfaire le besoin de consommation locale pourtant très important. Un manque à gagner à tous les points de vue.

La récente opération de livraison du thon pêché dans les eaux gabonaises, en présence du Ministre en charge de la pêche, Biendi MAGANGA MOUSSAVOU, est le premier heureux résultat d’une série de mesures décidées par le Gouvernement en amont, notamment la création du Registre international gabonais des navires avec le partenaire émirati Inter shipping international.

Moins de 5 mois après le lancement de ses activités, le Registre international gabonais des navires enregistre de plus en plus de navires étrangers. Certains nouveaux navires étaient encore à quai ces dernières heures au nouveau port d’Owendo dont l’extension et le re-équipement ont amélioré les opérations de manutention.

C’est l’extension du nouveau Port d’Owendo sur un linéaire de 800 mètres par 13 de profondeur qui a permis la construction du premier Centre de pêche de cette envergure, doté d’un remarquable  dispositif de traitement des productions halieutiques.

Tout le dispositif permet de tendre vers la réduction du taux de pertes en produits de pêche évalué à 40.000 tonnes par an.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Industrie portuaire gabonaise: Priorité du Président Ali BONGO ONDIMBA"

Laisser un commentaire