Insécurité alimentaire : 137 000 Africains en meurent chaque année

Les milliardaires responsables de la pauvreté

Annonces

Partagez!

Chaque année, 91 millions d’Africains consomment des aliments contaminés qui les rendent malades et 137 000 en meurent. C’est ce qu’a indiqué l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans un communiqué publié cette semaine, en marge du lancement de la première journée mondiale de la sécurité alimentaire.

Mauvaises pratiques hygiéniques dans la préparation culinaire, conditions inadéquates de production et de stockage des aliments, faible niveau d’alphabétisation et d’éducation et législation insuffisante sur la sécurité alimentaire ou son application, tels sont, selon l’institution internationale, les prinicipaux manquements.

L’OMS qui indique que cette situation d’insécurité alimentaire pousse les ménages à économies faibles à dépenser environ 15 milliards $, soit près de 9 000 milliards de FCFA en frais sanitaires.

« La majeure partie de ce fardeau sanitaire et de cette perte économique pourrait être évitée grâce à une bonne gestion des aliments et des produits alimentaires et à une hygiène appropriée de la part des producteurs et des consommateurs», croit savoir la Banque mondiale qui évalue la perte en productivité économique des pays en développement du fait de cette insécurité alimentaire à environ 95 milliards $ soit plus de 55 000 milliards de FCFA .

Lire aussi « La lutte contre la pauvreté n’est pas efficace »

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Insécurité alimentaire : 137 000 Africains en meurent chaque année"

Laisser un commentaire