Insécurité au Sénégal : Les religieux élèvent la voix

Les religieux au Sénégal

Ads

Partagez!

Depuis quelques jours, le Sénégal se trouve dans l’insécurité à cause des meurtres. Un comportement qui hante le sommeil des populations. A l’occasion de la célébration de la naissance du prophète Mohamed, les religieux haussent le ton. Ils interpellent les autorités.

«Nous vivons ces temps-ci des situations terribles d’insécurité et d’inquiétude», regrette Al Amine. C’est le cri du cœur pressant que le Porte-parole de la famille Tidiana a lancé hier. Selon lui, cela se manifeste par la récurrence des meurtres, des vols, des viols et des agressions. Il cite également le trafic de drogue, la vente de produits illicites et autres.

En conséquence, il invite les autorités du pays à prendre toutes les mesures pour sécuriser les populations. Ces dernières ne peuvent plus circuler librement à cause des assaillants.

«Il demeure naturellement nécessaire de se retourner vers les enseignements de l’islam. Cela ne peut être possible qu’avec le savoir, l’éducation et la formation qui sont les fondements du progrès. C’est le legs à transmettre aux jeunes, victimes d’une déperdition des mœurs», clame-t-il. A cause, selon lui, d’une croissance incontrôlée des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Pour Al Amine, ces outils constituent une lame à double-tranchant.

Il pense que la célébration du Mawlid ou naissance du Prophète Mohamed (Psl), est l’occasion de sensibiliser. Etant donné que c’est un moment dédié à la consolidation de la foi des disciples. C’est aussi le temps de les réorienter vers le droit chemin et réveiller leurs facultés à agir bien.

«Fêter la naissance du Prophète est une bonne œuvre et une bénédiction. Il dissipe les chagrins et les peurs», indique-t-il en guise de réponse aux détracteurs du Gamou.

Pour rappel, récemment une autorité de la République a été égorgée à son domicile par son chauffeur. Les exemples sont légion. Compte tenu du comportement des assaillants, les guides religieux du Sénégal invitent les autorités étatiques à corriger ces erreurs.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Insécurité au Sénégal : Les religieux élèvent la voix"

Laisser un commentaire