Jean-Marie Michel Mokoko :  « Ce n’est pas à la justice que j’ai affaire »

Jean-Marie Michel MokokoJean-Marie Michel Mokoko

Ads

Partagez!

A Brazzaville, la tension monte, surtout avec l’affaire Jean-marie Michel Mokoko, un ex-chef d’état-major du président Denis Sassou Nguesso. Il a dit ses quatre vérités lors de son procès à Brazzaville.

« Ce n’est pas à la justice que j’ai affaire, mais à l’arbitraire », a soutenu le général congolais Jean-Marie Michel Mokoko. Cet homme vit une tourmente, parce qu’il est en train d’être jugé à Brazaville pour « atteinte à la sûreté de l’Etat ».

On demande à ce général devenu opposant de plier. Jean-Marie Michel Mokoko a totalement refusé. « Quoi qu’il advienne en ce qui me concerne, je ne céderai sur rien, je ne plierai pas », a-t-il dit dans ses déclarations, à la barre du tribunal congolais.

LIRE AUSSI  Le Congo Brazzaville grand absent des statistiques de l’ITU

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Jean-Marie Michel Mokoko :  « Ce n’est pas à la justice que j’ai affaire »"

Laisser un commentaire