Jean Pierre Fabre : « Le Togo véhicule l’image ridicule d’un pays rétrograde »

Jean Pierre FabreJean Pierre Fabre

Annonces

Partagez!

« Si nous sommes présents à ce nouveau dialogue, après pratiquement six mois de revendications qui n’ont jamais faibli, c’est que ce peuple se reconnait dans ses nouveaux porte-paroles », a expliqué Jean Pierre Fabre en marge du dialogue politique.

Ce sont les représentants des 14 partis politiques et les forces de la société civile qui ont structuré ces revendications et fourni des moyens pour que le peuple soit entendu sur toute l’étendue du territoire national et au-delà de nos frontières »

Il faut le dire clairement, « ce dialogue ne sera pas juste un recensement de recommandations qui seront jetées aux oubliettes dès la clôture du dialogue. Si ce dialogue ne se conclut pas par des décisions exécutoires immédiatement, on aura rien fait, le dialogue n’aura pas atteint ses objectifs, nous aurions perdu notre temps et celui de nos facilitateurs. Et le mal togolais persistera »; fait-il observer.

Selon lui, l’histoire politique récente de ce pays est celle de dialogues avortés, sans résultats ou de décisions de discussions politiques jamais mises en œuvre. « Nous ne sommes pas à ce dialogue pour faire de la figuration mais pour transformer en actes concrets les revendications plus que légitimes du peuple souverain. Pour ceux qui ne comprendraient pas nos exigences de prise de décisions exécutoires, je voudrais rappeler les propos du Chef de l’Etat actuel Faure Gnassingbé qui, remerciant le Président Blaise Compaoré, présent à la cérémonie de signature de l’APG, ‘’pour l’œuvre immense et historique’’ qu’il venait d’accomplir pour les Togolais, a souligné que “cet accord inaugurait une nouvelle ère politique pour notre pays“ ajoute t-il.

Appréciant la profondeur du drame humain,  Jean Pierre Fabre a fait comprendre le nombre important des Togolais morts des violences politiques, Faure Gnassingbé déclarait que l’APG était le “signe de l’intervention divine et le fruit du courage, de la patience et de la sagesse du peuple togolais“. « Le Chef de l’Etat s’engageait alors en termes clairs et sans équivoque, le 20 Août 2006 : “je mettrai tout en œuvre pour que se réalise ce contrat politique“.

Douze ans après cet engagement, ce ‘’contrat politique’’, ‘’signe de l’intervention divine’’, attend toujours d’être réalisé. Douze ans après, les réformes politiques fondamentales prescrites par l’APG attendent toujours poursuit-il. Jean-Pierre Fabre est un homme politique togolais. Économiste de formation, qui n’a pas hésité à dire ses quatre vérités.  « Lorsque les gens qui sont censés être les représentants du peuple sont en déphasage avec le peuple, ou n’arrivent plus à capter les vraies aspirations du peuple ou à les traduire en acte juridique, il est légitime que le peuple par le biais de nouveaux porte-paroles, veuille reprendre sa souveraineté confisquée et bafouée » a-t-il martelé. Pour l’homme politique togolais, l’heure est grave, la situation est grave. »

Que surtout, personne ne soit tenté de nous opposer une pseudo légalité à la légitimité souveraine du peuple. La légitimité populaire, c’est elle qui fait mettre le peuple dans la rue et qui a mis le peuple dans la rue depuis six mois. La légalité de la représentation nationale ou de chef de l’Etat peut n’être qu’une fiction juridique fabriquée à coups d’élections truquées, de fraudes massives, de listes électorales délibérément gonflées par-ci, délibérément minorées par-là, de privation du droit de vote pour des citoyens, notamment de la diaspora, sans compter des Institutions de contrôle de la régularité des élections aux ordres » se plaint-il.

Pour l’économiste togolais, dans la sous-région,  le Togo leur cher pays, dont les pères de l’Indépendance ont voulu faire “l’or de l’humanité“, est moqué comme le dernier de la classe, a-t-il déclaré. Car il véhicule l’image ridicule d’un pays rétrograde, imperméable aux principes démocratiques.

LIRE AUSSI  Gabon : Jean Pierre Oyiba fixe le cap 2018

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire